Assemblée générale de Publicis : les actionnaires accordent leur confiance et leur soutien

Publicis

L’assemblée générale mixte de Publicis Groupe s’est tenue le 29 mai dernier, sous la présidence de Maurice Lévy, président du conseil de surveillance. Le nombre d’actionnaires participant à cette assemblée générale a été élevé, et plus de 70% du capital était présent ou représenté. L’activité de 2018 et la stratégie du groupe ont été présentées par Arthur Sadoun, président du directoire. L’ensemble des résolutions a été approuvé par les actionnaires. Ces derniers ont notamment donné leur aval au versement d’un dividende porté à 2,12 euros par action, en hausse de 6,0 %. Le paiement du dividende pourra être effectué, au choix soit en actions nouvelles, soit en numéraire. Le prix d’émission des actions distribuées en paiement du dividende a été fixé à 46,39 euros par action (à comparer au cours de 49,00 euros le 29 mai). La date de détachement du dividende interviendra le 25 juin . La mise en paiement du dividende en numéraire et la livraison des actions nouvelles aura lieu le 23 juillet. Maurice Lévy a déclaré dans un communiqué "le conseil de surveillance et moi-même tenons à remercier les actionnaires pour leur confiance et leur soutien. En approuvant toutes les résolutions, les actionnaires donnent les moyens au directoire, sous la présidence d’Arthur Sadoun, de poursuivre son action à la tête de l’entreprise et notamment sa transformation en vue d’encore mieux servir nos clients et d’attirer les talents. L’acquisition d’Epsilon permet à notre Groupe de relever les défis qui se posent à notre industrie et d’apporter à nos clients tous les moyens de leur nécessaire transformation et d’une croissance rentable tout en maîtrisant leurs coûts. Le Conseil de surveillance est convaincu que le Directoire et son Président ont choisi la bonne stratégie et la mettent en œuvre avec détermination et efficacité. » Le Conseil de surveillance a exprimé ses remerciements chaleureux et sa reconnaissance pour la précieuse contribution aux travaux du conseil et de ses comités tout au long des mandats de Mesdames Véronique Morali et Marie-Claude Mayer, membres du Conseil de surveillance depuis 2010 et dont les mandats n’ont pas été soumis à renouvellement.

Trois nouveaux membres

Le conseil de surveillance accueille trois membres indépendants nouvellement élus pour une période de quatre ans. Antonella Mei-Pochtler, de nationalité italienne, est une dirigeante chevronnée avec une longue expérience des secteurs de la grande consommation, des médias et de la technologie. Elle a occupé des postes de responsabilité au Boston Consulting Group (BCG) aux niveaux européen et mondial et a axé ses activités sur la transformation digitale, la stratégie et l’organisation. Nommée parmi les 25 meilleurs consultants du monde par le magazine Consulting, elle s’est vu décerner le prix “Women Leaders in Consulting Lifetime Achievement” en 2013. Elle s’implique dans de nombreuses activités et causes sociales, surtout pour l’équité en matière d’éducation. Son parcours notamment à la tête du BCG en Allemagne, sa connaissance approfondie de l’économie allemande et de ses entreprises, ainsi que son rôle dans le développement de la « practice » digitale seront un atout important pour le Conseil de surveillance. Suzan LeVine, de nationalité américaine, a été nommée commissaire au département de la sécurité de l’emploi en 2018 pour l’Etat de Washington. Elle a été ambassadrice des États-Unis auprès de la Suisse et du Liechtenstein de 2014 à 2017. Précédemment, elle s’est occupée d’éducation, de technologie, de communauté, d’innovation, de responsabilité sociale et de sensibilisation des jeunes. Elle a travaillé chez Microsoft et chez Expedia. Son passé dans l'univers de la technologie et le numérique allié à son goût pour l'Intelligence Artificielle seront d'un apport précieux pour le conseil. Enrico Letta, de nationalité italienne, est, depuis septembre 2015, doyen de l’École des Affaires Internationales de Sciences Po Paris (Paris School of International Affairs, PSIA). En juillet 2016, il a été nommé président de l’Institut Jacques Delors. Il a exercé la fonction de ministre pour les politiques communautaires de 1998 à 1999, puis de l’Industrie, du Commerce et de l’Artisanat de janvier à avril 2000. Il fut ministre de l’Industrie et du Commerce extérieur de 2000 à 2001, puis sous-secrétaire d’État à la Présidence du Conseil de Romano Prodi de 2006 à 2008. De 2001 à 2015, il a été élu à la Chambre des députés, à l’exception de la période 2004- 2006, où il exerce le mandat de député européen. Il a occupé également la fonction de vice secrétaire du Parti Démocrate de 2009 à 2013. De 2013 à 2014, il fut Président du Conseil italien. Son expertise des affaires internationales sera précieuse au Conseil dans ses réflexions sur les risques géopolitiques de ses implantations internationales.

Composition

Le conseil de surveillance compte désormais treize membres dont un membre représentant les salariés. Il est constitué de 50 % de femmes (6 sur 12) et de 66 % de membres de nationalité étrangère (8 sur 12) . L’amélioration "de l’indépendance du conseil de surveillance est un objectif permanent de la société. Avec 66 %atteints lors de l’Assemblée Générale de 2019, le groupe dépasse ainsi son engagement d’atteindre le seuil de 50 % de membres indépendants (à comparer à 45 % il y a un an)". Composition : Mesdames Élisabeth Badinter (vice-présidente), Sophie Dulac, Marie-Josée Kravis, Suzan LeVine, Antonella MeiPochtler, et Cherie Nursalim. Messieurs Maurice Lévy (président), Simon Badinter, Jean Charest, Thomas H. Glocer, André Kudelski, Enrico Letta et Pierre Pénicaud (représentant des salariés du groupe).

Lors de la réunion du conseil de surveillance qui a suivi l’assemblée générale, ont été approuvées les compositions des quatre comités.

Comité de nomination - Présidente : Elisabeth Badinter. Membres : Marie-Josée Kravis, Jean Charest, André Kudelski et Maurice Lévy.

Comité d’audit - Président : Jean Charest. Membres : Suzan LeVine et André Kudelski . Expert indépendant : Claudine Bienaimé.

Comité de rémunération -  Président : André Kudelski. Membres : Cherie Nursalim et Antonella Mei-Pochtler, Thomas H. Glocer et Maurice Lévy. Expert indépendant : Michel Cicurel.

Comité des risques et stratégies - Présidente : Marie-Josée Kravis Membres : Elisabeth Badinter et Suzan LeVine, Thomas H. Glocer, Maurice Lévy, Enrico Letta et Pierre Pénicaud.

À lire aussi

Recevez gratuitement les newsletters de CB News !
Filtrer par