La baisse de la pub traditionnelle a fait souffrir Publicis en 2018

Publicis a enregistré, en 2018, un chiffre d'affaires de 8,969 milliards d'euros en repli de 3,9%, pour un bénéfice net de 919 millions d'euros. Le groupe précise "que la croissance organique a atteint 0,8". Un résultat qui exclut l'activité de visiteurs médicaux PHS, dont la vente a été finalisée en janvier". Au quatrième trimestre, le chiffre d'affaires a baissé de 0,3% en organique. Un chiffre très inférieur au consensus de +2,5% des analystes Factset rapporte l'AFP. Publicis estime "sa perte en publicité traditionnelle à environ 150 millions d'euros sur l'année écoulée". On a des clients aux Etats-Unis qui coupent dans leurs budgets, (...) et on souffre avec eux" admet le président du directoire Arthur Sadoun, lors d'une conférence. "On ne leur fait pas porter la responsabilité, on comprend et on assume. Et d'ailleurs on pense qu'à un moment ça va s'inverser". Le groupe se concentre sur sa stratégie de spécialiste de la communication et de la transformation numérique des entreprises. Steve King sera désormais chargé de cette irrigation dans toutes les branches du groupe. Actuellement membre du directoire et directeur exécutif de Publicis Media, il devient  le directeur des opérations, soit le numéro deux du groupe. "Avec nos game changers, qui représentent aujourd'hui 12% de notre chiffre d'affaires, on a été capable de trouver 28% de croissance, soit 250 millions d'euros de nouveaux business.Ce n'est que 12% de notre business, parce que nous n'avons pas encore développé cette expertise et ce savoir-faire au niveau global" a-t-il précisé. Pour la Francce, les résulats sont bons avec une croissance organique de +3,8%.Par ailleurs, Publicis a confirmé son objectif de croissance organique de 4% en 2020.

À lire aussi

Recevez gratuitement les newsletters de CB News !
Filtrer par