Charlotte Journo-Baur (Wishibam) : « Acheter en ligne participe à l’économie locale »

Charlotte Journo-Baur (Wishibam)

Résilience nationale... Nous sommes dans la troisième semaine de confinement. CB News, comme vous, a intégré une certaine forme d'endurance. Nous continuons notre série, débutée mardi 17 mars, avec aujourd'hui la parole de Charlotte Journo-Baur, CEO de Wishibam, entreprise spécialisée dans la digitalisation retail.

1) En quelques mots, c'est quoi Wishibam ?

Wishibam est une entreprise française qui déploie et opère des solutions omnicanales pour accompagner la transition numérique des acteurs physiques. Wishibam Plateforme, notre solution SaaS brevetée, est composée de plusieurs modules qui permettent de réconcilier le e-commerce et le commerce physique. Appelé le « hub » notre module, le plus impressionnant, permet entre autre de digitaliser n’importe quel magasin de 20 000 références en moins de 30 minutes sans demander d’efforts aux commerçants. Couplé à un « OMS » puissant, les magasins et les centres-villes peuvent anticiper et maîtriser la gestion des flux logistiques. En plus d’être des espaces de vente, les magasins deviennent des entrepôts desquels partent les commandes et gagnent alors en rentabilité.

Après deux ans de test grandeur nature, la solution est entièrement déployée à The Village Outlet basé à Villefontaine (25 000 m2 de surface commerciale). The Village est le seul centre commercial à avoir augmenté en Janvier son CA de 24% par rapport à la période précédente. 50% de cette croissance a été attribuée à la mise en place de la solution. L’entreprise digitalise aujourd’hui plus de 100 000 m2 de surface commerciale, centres commerciaux et centres-villes confondus. Sans cesse à la recherche de nouvelles solutions pour devenir le champion français de la digitalisation des points de vente physiques qu’ils soient dans les centres commerciaux ou dans les centres-villes. Wishibam est à ce jour la seule solution capable de créer efficacement des marketplaces locales et responsables qui se basent sur les stocks des magasins automatiquement. Nous avons par ailleurs remporté de nombreux prix en 2019 dont le MAPIC Award et le prix Vivatech de la meilleure innovation Retail en 2019.

2) En quoi votre techno est utile pour les enseignes pendant ce confinement ?

Confinés, les commerces sont fermés. Cela signifie que le stock magasin est immobilisé et qu’ils ne génèrent pas de chiffre d’affaires. Prenons le cas de The Village sur lequel notre technologie a un impact positif à la fois sur le plan économique et psychologique pour les commerçants. « Non essentiel », The Village a fermé ses portes le 15 Mars 2020 mais grâce au e-shop, les locataires du centre continue à générer du chiffre d’affaires dans leur magasin physique malgré la fermeture. C’est aujourd’hui le seul centre commercial français fermé au public qui continue à générer du chiffre d’affaires pour ses locataires.

Sur le plan psychologique, en plus de l’impact économique vient s’ajouter l’isolement et l’ennui. Notre technologie leur permet de rester en contact avec leurs clients et de maintenir le lien. Evidemment, la reprise sera difficile pour le commerce physique mais moins difficile pour les commerces qui auront pu profiter de Wishibam Plateforme que pour les autres.

3) Vous proposez de créer des marketplace locales. Comment cela fonctionne ?

Une marketplace responsable et citoyenne, telle que nous la proposons, agit pour aider les commerçants (indépendants, franchisés et enseignes) de centre-ville, et lutte contre un commerce Amazonisé. Pour le consommateur Il s’agit d’une expérience d’achat chez le commerçant de quartier, sans sortir de chez soi. Acheter en ligne participe donc à l’économie locale et devient un acte citoyen. Pour le commerçant, il s’agit d’un complément direct de revenu et d’un gain de notoriété qui, une fois les magasins réouverts, draineront du trafic additionnel sur leurs points de ventes physiques. Vous le savez, 70% des consommateurs consultent en ligne avant de se déplacer en magasin. C’est donc vitale pour un commerce qui marche !

A situation exceptionnelle, mesure exceptionnelle. Dans le cadre du Covid-19 Wishibam a répondu présent à l’appel de notre secrétaire d’Etat chargé du Numérique Cédric O. Nous, 25 collaborateurs et de 50 bénévoles (#soproud), travaillons donc d’arrache-pied pour proposer aux villes de déployer (avec le soutien de la CCI et des Associations de Commerçants) une version simplifiée de la solution. L’objectif : aider les commerçants à vendre malgré le confinement. L’adhésion au site internet marchand et citoyen de la ville sera donc gratuite et sans engagement pour le commerçant et le restera jusqu’à 3 mois post confinement. Wishibam fait d’ailleurs partie des solutions tech référencé par le gouvernement.

Pour moi, les solutions tech comme Wishibam sont là pour accélérer la transition vers une société plus durable et responsable. Nous nous devons de construire le modèle de demain en menant une réflexion éthique sur le rôle et l’usage de l’innovation. Nous sommes fiers de faire partie de ceux qui participent à l’évolution de notre société et de permettre aux commerce physique de se battre à armes égales contre les pure players du web grâce à leur ville.

4) La période est propice à la réflexion business : allez-vous changer quelques process pour l'après ?

Nous nous sommes fixés pour objectif de digitaliser une ville de plus de 150 000 habitants en 15 jours. Je suis extrêmement fier de mon équipe, de la créativité qu’ils ont développée pendant cette crise et de leur efficacité au quotidien. D’un point de vu RH, notre culture d’entreprise est basée autour de valeurs et non de règles. Ces valeurs nous lient et nous transportent. Aujourd’hui, plus que jamais la mission que nous nous sommes fixés de réinventer le commerce physique (très immobile) par le biais du digital a encore plus de sens. Nous travaillons déjà «en mode agile » sur des temps de projets courts. Le télétravail pour tous est nouveau, a été vite intégré et montre que c’est même parfois plus efficace ! A méditer…

À lire aussi

Recevez gratuitement les newsletters de CB News !
Filtrer par