Marie Aude Flori et Armand Delsol (De Vog) "le design produit pour répondre à un appel d'offres de l'armée pour un masque"

Marie Aude Flori et Armand Delsol co-fondateurs de l'agence De Vog

Quatrième semaine d'isolation sociale et CB News poursuit ses interviews de responsables et de personnalités du monde de la communication. Ce matin, les réponses de Marie Aude Flori et Armand Delsol, co-fondateurs de l’agence de conseil en design de marques De Vog.

1) Comment allez-vous à l'agence ?

Marie Aude Flori et Armand Delsol : nous allons bien et nous nous réjouissons que personne ne soit touché chez De Vog. Nous sommes bien sûr tous en télétravail, nous avions déjà développé en interne des méthodes qui nous permettent de travailler à distance, nos ordinateurs sont restés au bureau mais nous les pilotons depuis chez nous. Nous sommes donc opérationnels ! Nous ne vivons pas le confinement tous de la même façon, entre enfants, petits appartements et inquiétude pour nos aînés… forcément vie privée et professionnelle se mêlent avec une barrière qui devient poreuse, il faut donc bien s'organiser.
 

2) Avez-vous une bonne nouvelle à partager ? De la part d'un de vos clients par exemple ?

Marie Aude Flori et Armand Delsol : nos clients ne communiquent pas tous de la même manière avec nous, les grands comptes mettent un certain nombre de lancement en stand by mais continuent sur d'autres projets et notamment la communication digitale pour construire "l'après", les PME sont très inquiètes mais bien présentes. Nos clients dans le secteur médical et pharmaceutique sont actifs et les projets continuent, même chose dans l’épicerie fine, où l’accent est mis sur les opérations de commerce et les opérations de fin d'année qui ne sont pas menacées pour l’instant.

3) Déboussolées, les marques recommencent à prendre la parole : qu'avez vous noté de particulièrement créatif ? Chez vous à l'agence et ailleurs

Marie Aude Flori et Armand Delsol : dans cette situation très critique, c'est une lueur d'espoir de voir comment chacun, à son niveau, se mobilise et participe à l'effort national pour lutter contre cette épidémie. La plupart de nos clients dans l'industrie cosmétique comme les groupes LVMH, L'Oréal ou Alès ont détournées leurs lignes de production pour fabriquer des gels hydro alcooliques par exemple. Nous concernant, nous essayons aussi de mettre à profit notre savoir-faire en design produit en répondant à un appel d'offre du Ministère des armées pour développer de nouveau masque de protection.

4) Si vous deviez expliquer en une phrase cette situation à un martien dans quelques années, ce serait

Marie Aude Flori et Armand Delsol : cette situation était comme un film de science-fiction, mais on l’a vécu en vrai. On était les spectateurs d’un monde qui s’est arrêté d’un coup. Seules les vies à sauver ont comptées, cela a redonné un sens à nos propres existences.

À lire aussi

Recevez gratuitement les newsletters de CB News !
Filtrer par