Rémy Koné (Gorille) "un tournant décisif pour les marques"

Rémy Koné fondateur de l’agence de motion design Gorille

Résilience nationale ... Nous sommes dans la troisième semaine de confinement. CB News, comme vous, a intégré une certaine forme d'endurance. Nous continuons notre série débutée mardi 17 mars. Saison 3 avec le témoignage Rémy Koné fondateur de l’agence de motion design Gorille.

1) Comment allez-vous à l'agence ? Comment faîtes-vous face ?

Rémy Koné : "Jusqu'ici tout va bien " ! Nous faisons un skype collectif tous les matins pour réunir l'ensemble de l"équipe, savoir si tout le monde va bien et faire un point sur les projets du jour. Ça nous fait plaisir de se voir tous. Ça permet également de rythmer la journée : RDV à 9h30. Nous n'avons pas eu recours au chômage partiel, nous avons suffisamment de projets en cours pour donner du travail à tout le monde. Nous constatons une baisse des demandes entrantes, mais pas elle n'est pas significative. Pas pour le moment.

2) Avez-vous une bonne nouvelle à partager ? De la part d'un de vos clients par exemple ?

Rémy Koné : La seule bonne nouvelle que nous avons, c'est cette respiration, cette parenthèse, que cette crise offre à la nature. 

3) Déboussolées, les marques recommencent à prendre la parole : qu'avez-vous noté de particulièrement créatif ? Chez vous à l'agence et ailleurs

Rémy Koné :  les marques s'engagent ! Qu'il s'agisse de Decathlon qui transforme ses masques de plongée en respirateurs ou de LVMH qui produit des lotions hydro-alcooliques, elles s'investissent concrètement par des actions d'intérêt général. Il s'agit très certainement d'un tournant décisif pour les marques. Leur engagement qui a été jusqu'à présent ponctuel ou opportuniste, devient de plus en plus une évidence. Nous attendrons des marques qu'elles s'engagent, qu'elles agissent pour le bien commun.

 4) Si vous deviez expliquer cette situation à un martien dans quelques années, ce serait ....

Rémy Koné : il y a une époque où passer plus de temps en famille qu'au travail semblait impossible. Un virus très contagieux nous y a forcé. Et depuis nous faisons plus attention à l'essentiel : nos proches et notre terre. Chose que vous n'avez pas su faire, c'est la raison pour laquelle vous êtes là aujourd'hui : vous avez rendu votre planète inhabitable. Mais ne vous inquiétez pas, nous gérons désormais tellement bien ...que nous avons suffisamment de ressources pour vous. 

À lire aussi

Recevez gratuitement les newsletters de CB News !
Filtrer par