La crise vue par les freelances de la "crème de la crème"

téléphone main

La plateforme de freelances crème de la crème, spécialiste des métiers de la tech et du digital, a interrogé sa communauté sur les impacts de la crise. Dans le cadre de cette étude, 831 freelances ont été interrogés (41% d’experts tech & data, 20% de chefs de projet digital, 19% d’experts UX/UI, 13% d’experts marketing digital, et 7% de designers). Parmi les freelances sondés, 49% ont plus de 10 ans d’expérience, 34% ont entre 5 et 10 ans d’expériences, et 17% ont entre 3 et 5 ans d’expérience. Les réponses ont été recueillies entre le 8 et le 11 avril 2020.

Impacts

Point rassurant, à l’heure actuelle la quasi majorité des freelances sondés envisagent un impact modéré de la crise sur leur activité. En effet 49% d’entre eux considèrent que le contexte actuel aura peu d’impact sur leur chiffre d’affaires du 2ème trimestre de cette année, avec une baisse prévisionnelle inférieure à 25%.

Freelance crème de la crème

En revanche, 19% des freelances interrogés envisagent un chiffre d'affaires impacté de moitié, et 23% d’entre eux envisagent un impact très significatif, avec une diminution de plus 75% sur leur chiffre d’affaires prévisionnel. A noter que 11% ne savent pas encore quel sera l'impact de cette crise sur leur chiffre d'affaires.  

Freelance crème de la crème
Freelance crème de la crème
Freelance crème de la crème

Sur le sujet des aides gouvernementales proposées par l’Etat, seulement 18% des freelances interrogés semblent satisfaits des dispositifs proposés. 24% en sont moyennement satisfaits, et 28% jugent ces aides pas du tout satisfaisantes. Néanmoins les dispositifs proposés trouvent tout de même leur place auprès de certains. En témoigne Thibaud Mischler, UX designer "dès le début du confinement crème m’a accompagné dans mes démarches administratives, j’ai pu percevoir l’aide de 1500€ de l’état en moins de 10 jours".

Après ?

70% des freelances affirment mettre à profit cette période de confinement pour se former et monter en compétences. Parmi les domaines les plus cités on retrouve : nouvelles technos, data science, machine learning, UX design, SEO, … "La période que nous vivons a des impacts à géométrie variable sur l’activité des freelances en France. L’impact n’est pas ressenti par tous de la même manière. Si la population des développeurs et des experts de la tech parviennent à éviter les effets de la crise, certaines professions sont moins épargnées par le contexte, comme la catégorie des créatifs (designers, directeurs artistiques, etc)" précise Jean-Charles Varlet, CEO de crème de la crème, "malgré des temps très particuliers, les freelances maintiennent une confiance en l’avenir et confirment leur choix de vie. A la grande majorité ils espèrent que l’après Covid-19 sera pour eux l’occasion d’évoluer dans un environnement encore plus digitalisé et ouvert au télétravail. Ce sondage ayant été réalisé durant la 1ère partie de la période de confinement, il pourra être utile de mesurer dans un second temps les effets de la prolongation et la façon dont les freelances appréhendent la sortie de crise".
 

À lire aussi

Recevez gratuitement les newsletters de CB News !
Filtrer par