Denis Bressy (Bogo+) : « plutôt que la créativité, on voit la réactivité de certaines marques »

Bogo+

Résilience nationale... Nous sommes dans la troisième semaine de confinement. CB News, comme vous, a intégré une certaine forme d'endurance. Nous continuons notre série débuté mardi 17 mars. Saison 3 avec le témoignage de Denis Bressy, directeur général de l’agence Bogo+.

Comment allez-vous, après quinze jours de ce confinement ? Et Bogo+ ?

Avec les grèves des transports, nous étions préparés au télétravail. Au début de la crise du coronavirus, nous avons laissé le choix aux collaborateurs : travailler à l’agence ou passer en télétravail. Tout le monde a choisi la seconde solution. Choix judicieux qui a permis à tous d’éviter de tomber malade. Nous croisons les doigts, l’équipe est en pleine forme et reste très motivée. Nous avons décidé de ne pas faire appel au chômage pour le moment et de continuer à servir nos clients, à trouver de nouveaux partenaires, à prospecter et… à payer nos fournisseurs.

Nous avons du travail, de nombreuses marques ont besoin d’aide pour préparer l’après coronavirus, c’est notre mission d’être présent à leurs cotés. Bogo+ va bien et si nos clients ne tardent pas à nous régler nos factures…, nous avons bon espoir de sortir de cette crise sereinement. Une condition évidente néanmoins : que nous restions en bonne santé, ce doit être notre première priorité.

Avez-vous une bonne nouvelle à partager ? De la part d'un de vos clients par exemple ?

Dans cette période difficile, nous sommes tous à la recherche de bonnes nouvelles. Il y en a au moins une : les marchés alimentaires semblent plutôt bien se porter. Les usines de l’agro-alimentaire ont la chance d’avoir des collaborateurs qui continuent à travailler ce qui permet de trouver des produits en magasins, de sauvegarder le CA des entreprises, de celui des distributeurs et par ricochet de faire travailler les agences de marketing opérationnel dont nous faisons partie. À la fin de la crise, il faudra que nous nous souvenions de tout ces gens qui ont oeuvré pour que le système ne se bloque pas totalement. C’est grâce à eux également que nous pourrons espérer une reprise rapide.

L’un de nos clients nous a confirmé une opération on pack qui sortira en juin alors même qu’il doit produire chaque jour dans des conditions difficiles des milliers de packs. Ce client gère la crise actuelle et anticipe déjà la sortie de crise, et tout ça avec des équipes marketing en télétravail. Chapeau, et quelle belle motivation pour nous.

Déboussolées, les marques recommencent à prendre la parole : qu'avez-vous noté de particulièrement créatif ?

Dans cette crise, plutôt que la créativité, on voit la réactivité de certaines marques. J’ai noté l’opération de Kia en Italie - qui pour inciter ces clients à rester chez eux, offre des codes VOD sur la plateforme Rakuten. C’est un peu opportuniste mais on peut reconnaitre que cela répond à un vrai besoins consommateurs. Ce qui m’a le plus surpris est l’annonce de Huawei qui va embarquer comme moteur de recherche l’excellent système français Qwant. À un moment où l’Europe se pose des questions sur la sous-traitance en Chine, c’est plutôt malin de la part du chinois d’annoncer cet accord, alors que beaucoup attendait Baidu ou un système maison de Huawei.

4) Si vous deviez expliquer en une phrase cette situation à un martien dans quelques années, ce serait ?

En 2020, un organisme de quelques nanomètres a bouleversé la vie de milliards d’hommes et de femmes sur Terre. La morale : il faut toujours se méfier d’un plus petit que soi !

À lire aussi

Recevez gratuitement les newsletters de CB News !
Filtrer par