Image de la personne humaine : 99,95% des pubs conformes

Selon le 12ème bilan de l'ARPP sur la recommandation "Image de la personne humaine", 29 manquements ont été relevés sur 62 736 publicités examinées. Soit un taux de conformité de 99,95 %. Un taux stable depuis ces deux dernières années. Dans le cadre de la mise à jour des règles déontologiques adoptées pour la publicité en France, le Conseil d’administration de l’ARPP a fait évoluer la recommandation “Image de la personne humaine”. Le Conseil Paritaire de la Publicité (CPP) avait émis un avis en mars dernier, en s’appuyant sur les échanges ayant eu lieu avec les parties prenantes concernées (autorité publique indépendante et pouvoirs publics, notamment). Toutes les préconisations du CPP ont été prises en compte par les professionnels, qui ont apporté des ajouts et des modifications à cette recommandation élargie, intitulée désormais “Image et respect de la personne” en vigueur depuis septembre 2016. Elle englobe désormais les recommandations “attributs de la personne“ et “races, religions, ethnies”. Au jury de Déontologie Publicitaire, les plaintes sur ce thème correspondent au plus grand nombre d’affaires traitées.

Pédagogie

Lorsqu’une recommandation ARPP fait l’objet d’une actualisation, un "atelier" pub dédié est proposé aux professionnels, aux étudiants et à leurs enseignants. Stéphane Martin, directeur général de l'ARPP, salue « ce travail déontologique conséquent et unique de suivi de la bonne application des règles que les professionnels s’imposent dans la publicité, impliquant les administrateurs de l’ARPP, qui en valident les manquements. La constance dans les résultats de conformité aux règles illustre la bonne prise en compte, par tous les acteurs, d’une légitime sensibilité de leurs consommateurs quant au respect de l’image de la personne, féminine et masculine, dans la publicité. Premier des bilans que l’ARPP publie plusieurs fois par an, il s’inscrit dans le dispositif de régulation professionnelle concertée : d’une consultation élargie aux parties prenantes avant l’actualisation d’une recommandation ARPP, à l’examen transparent de son application dans une démarche de progrès continu, soucieuse de la liberté de la communication commerciale et du respect des publics de la publicité. »

Lire  l'intégralité du rapport

À lire aussi

Recevez gratuitement les newsletters de CB News !
Filtrer par