Jean-François Royer (WeTeam) : "Inventer des solutions faire vivre la passion du sport avec les contraintes de demain 

Jean-François Royer

La lutte contre le virus continu, le confinement aussi. Et pendant ce temps là, les agences et les entreprises du secteur de la communication continuent, elle aussi, à travailler. Ce matin rencontre avec Jean-François Royer, directeur général du groupe WeTeam.

1) Comment allez-vous à l'agence ?

L'ensemble des salariés du groupe WeTeam se porte bien. C'est bien entendu la priorité absolue pour nous !  #Restezchezvous et #BougezChezVous sont les mots d'ordre pleinement partagés par WeTeam. Le télétravail avait déjà été instauré avant l'annonce du confinement et fait partie de la culture de l’agence. Pour autant, on a multiplié les projets collaboratifs pour conserver une vie collective et une créativité sur nos dossiers. Ainsi, on a créé des espaces de discussion cross-agence sur des projets et des temps conviviaux avec des VisioPéros qui rassemblent beaucoup de nos collaborateurs ! Dans cette période un peu spéciale, le management prend une forme encore plus empathique pour tenir compte des enjeux de nos clients et des contraintes de chacun.

 2) Avez-vous une bonne nouvelle à partager ? De la part d'un de vos clients par exemple ?

Nous redoublons d’efforts pour rester dans une dynamique positive aux côtés de nos clients qui peuvent parfois être très durement impactés socialement et économiquement. Nous nous présentons donc plus que jamais comme "partenaire" et nous efforçons d'être force de proposition pour les accompagner. Cela nous impose d'être créatifs, réactifs et persuasifs dans nos recommandations. Sur les agences événementielles (XLAgency, SaveZEdate), nous sommes très impactés et nous étudions toutes les possibilités pour organiser nos événements et ceux de nos clients dans les meilleures conditions en fin d’année, si les conditions sanitaires le permettent car beaucoup d’événements impliquaient des flux internationaux. Côté Sport&Co, notre agence régie-sponsoring, nous sommes dépendants des événements sportifs et de la suite de la saison en cours ou de la reprise de la saison prochaine ! Notre rôle est donc de rester au contact des marques sponsors pour maintenir la relation avec les ayants-droits et les communautés de fans.

Enfin, côté UniTeam, notre agence conseil en activation, nous avons une activité dans l’eSport qui continue de tourner à plein régime avec de nombreuses opérations sur lesquelles nous avons dû inventer de nouvelles manières d’activer … tout en restant confinés ! Ainsi, la Fédération Française de Football nous a confié l’organisation de 2 confrontations virtuelles sur le jeu FIFA en remplacement des matchs qui étaient prévus contre l’Ukraine et la Finlande !

3) Déboussolées, les marques recommencent à prendre la parole : qu'avez-vous noté de particulièrement créatif ? Chez vous à l'agence et ailleurs

L’entertainement et le sportainment sont les deux marchés du Groupe WeTeam. Ce sont aussi deux marchés très durement touchés par cette crise. Mais la forte relation de confiance que nous avons avec la grande majorité de nos clients fait qu’ils sont solidaires avec nous, et nous avec eux. C’est l’occasion de se réinventer, de se recentrer sur l’essentiel, d’avoir une approche plus stratégique. Et donc d’anticiper la reprise, de prévoir comment rebondir… En agence, on manque souvent de temps pour se poser et travailler en réflexions croisées avec les clients. Donc on met à profit ce temps précieux que nous impose le confinement pour faire des brainstormings créatifs, repenser les stratégies d’activations et aussi réinventer nos process. Cette période imprimera durablement nos comportements, nos manières de consommer et de vivre collectivement. Notre enjeu est d’être prêt à proposer à nos clients de nouvelles solutions pour vivre ensemble et faire vivre la passion du sport avec les contraintes de demain !

À lire aussi

Recevez gratuitement les newsletters de CB News !
Filtrer par