Jeux Olympiques : Paris 2024 veut soigner ses contenus audiovisuels

sport

Le Comité d'organisation des jeux olympiques Paris 2024 lance une consultation pour la conclusion d’un accord-cadre de création, production et finalisation de contenus audiovisuels. Le contrat est scindé en 5 lots. Le contenu premium (lot 1), soit un film à vocation institutionnel ; le contenu de marque (lot 2), un film qui s'appuie sur un point fort de la marque Paris 2024 ou l'une de ses déclinaisons autour d'un pilier, d'une valeur, d'un thème en particulier voire d'un athlète, etc. ; le contenu d'activation (lot 3), soit la captation, la production et la livraison de contenus «chauds» déclinables autour d'un événement pour le valoriser et capitaliser sur sa réussite et le message qu'il transmet. En amont, il pourra également être demandé de créer du contenu pour annoncer cet événement ; le Mood/animation et création graphique (lot 4), pour la création, la production et la livraison d'un montage et d'un habillage à partir d'images fournies et de bandes d'images existantes ; le contenu documentaire (lot 5) qui développe un récit didactique sur un sujet, une personne, un fait ou un événement. Une approche, selon l’appel d’offres paru au JO européen, plutôt journalistique voire pédagogique ou éducative parfois, en fonction de la commande. Paris 2024 n'exclue pas la production de films courts, moyens et longs métrages documentaires au traitement cinématographique. La date limite de réception des offres est quant à elle fixée au 9 mars.

À lire aussi

Recevez gratuitement les newsletters de CB News !
Filtrer par