Martin Sorrell dément avoir utilisé des fonds de WPP pour un service sexuel

Le Wall Street Journal, dans son édition du 9 juin, explique que Martin Sorrell aurait payé pour un service sexuel en utilisant l'argent de WPP. Une information démenti par le principal intéressé. Mi-avril, il avait quitté son poste, pour des soupçons de comportement inapproprié. L'AFP rapporte que "les résultats de l'enquête et son objet exact n'ont pas été dévoilés à ce jour par WPP", mais une source proche du dossier a expliqué au quotidien des affaires WSJ "qu'il s'agissait de déterminer si M. Sorrell avait eu recours aux services d'un ou une prostituée en utilisant l'argent de WPP. "Sir Martin a signé un accord de confidentialité quand il a quitté son poste qui l'empêche d'évoquer les circonstances entourant son départ. Il respecte scrupuleusement cette obligation et continuera de le faire", selon un porte-parole de Martin Sorrell dans un communiqué transmis lundi à l'AFP. De son côté, WPP s'est refusé une nouvelle fois à entrer dans les détails de l'enquête concernant l'homme d'affaires de 73 ans. "Sir Martin a démissionné après la conclusion de l'enquête par un cabinet d'avocat indépendant", explique le groupe dans un communiqué. L'assemblée générale du groupe, mercredi à Londres, va être tendue.

À lire aussi

Recevez gratuitement les newsletters de CB News !
Filtrer par