Michèle Benzeno (Webedia) : « une très forte accélération de quête de sens »

Michèle Benzeno

Résilience nationale ... Nous sommes dans la troisième semaine de confinement. CB News, comme vous, a intégré une certaine forme d'endurance. Nous continuons notre série débutée mardi 17 mars. Saison 3 avec le témoignage de Michèle Benzeno, directrice générale du développement Groupe Webedia.

Après la stupéfaction, comment va Webedia après ces plus de 15 jours de confinement ?

Nous faisons face à cette situation inédite et nous nous sommes rapidement réorganisés. Nous avons mis en place dès le 1er jour du confinement un comité de crise qui se réunit chaque matin. Nous adressons toutes les priorités quotidiennes du Groupe, nous veillons à continuer le développement de nos activités contre-cycliques comme la production ou nos activités de services aux marques... Nous avons également généralisé le télétravail en un temps record pour les 4 000 salariés du Groupe dans le monde dont 1 500 en France, la priorité de Webedia étant bien-sûr la sécurité et la santé de nos collaborateurs, tout en essayant de maintenir les activités. Les collaborateurs font preuve d’une forte solidarité très encouragée par nos dirigeants, Véronique Morali et Cédric Sire qui co-président Webedia. Le lien entre les équipes issues de tous nos métiers n’a jamais été aussi robuste malgré les difficultés liées à certains de nos métiers qui sont frappés de plein fouet – l’événementiel, le voyage - alors que d’autres sont très sollicités.

Vos contenus, vos process, vos clients… Tout était à revoir ? Une gageure ?

Nos médias de loisir étant intrinsèquement ancrés dans le « divertissement@home », leurs audiences ont explosé, de +30% à +100%, notamment sur la cuisine avec 750g, les films et séries en VOD et SVOD avec AlloCiné, le jeu vidéo avec Jeuxvideo.com et Millenium, Parent Epuisé qui a lancé « Parent confiné » ou encore Dr Good!, dédiée à la prévention santé incarné par Michel Cymes qui connaît un boom d’abonnements à notre newsletter et sur les réseaux sociaux. Nous avons pour certains adapté leurs lignes éditoriales, avec par exemple le lancement d’AlloCiné Kids, la nouvelle rubrique dédiée au jeune public et aux parents… très utile en cette période de confinement ! Elephant, qui a rejoint Webedia, a réussi à lancer en moins de dix jours une déclinaison quotidienne de Sept à huit sur TF1.

Nous sommes présents auprès de nos clients et partenaires pour les accompagner et les soutenir dans ces moments difficiles, en leur proposant des solutions et alternatives, nous réfléchissons d’ores et déjà avec eux sur la sortie de crise. Nous avons déployé de multiples initiatives solidaires, en soutenant les appels aux gestes barrières, aux dons de sang ou encore des associations de personnels soignants par l’intermédiaire de nos supports publicitaires, d’édition, nos talents et de nos activités gaming.

Bien que Webedia soit habituée à travailler de façon agile, nous avons dû faire évoluer nos process et outils. Nos équipes de production sont déjà en mesure de proposer des programmes audiovisuels intégralement réalisés en « remote » aussi bien pour nos chaînes ES1 et LeStream que pour d’autres chaines. Nous avons mis à disposition les moyens de production du groupe pour produire le « Maradon » un appel aux dons organisé par McFly et Carlito ce jeudi 2 avril, en présence de nombreuses personnalités. Le QG est devenu le QG Solidaire avec Guillaume Pley qui « reçoit » des acteurs de la santé pour partager des initiatives solidaires.

Mesurez-vous d’ores et déjà l’impact financier d’une telle crise ?

Il est trop tôt pour mesurer avec exactitude les conséquences de la situation, mais nous anticipons un impact sur nos revenus, plus ou moins important selon nos business modèles. Nous bénéficions néanmoins d’un modèle construit sur la diversification et donc moins dépendant de la publicité qui est davantage touché par l’impact de la crise.

Au-delà de l’aspect financier, cette crise nous amène à accélérer la révision de nos modèles et organisations, avec la transformation de certains business, l’instauration de nouvelles façons de fonctionner, notamment dans la production où l’accélération probable de la digitalisation post COVID-19 nous permettra de produire des contenus de très haute qualité à des coûts encore plus compétitifs. Pour répondre à la forte consommation de contenus sur les réseaux sociaux, nos rédactions et nos équipes sociales se mobilisent fortement depuis le début de la crise et créent de nouveaux formats pour divertir nos communautés confinées tout en les sensibilisant aux gestes barrières. Cet usage décuplé pendant la crise nous amènera probablement à repenser notre intimité et nos modèles avec les grandes plateformes.

Quand et comment sortir par le haut d’une telle situation ? C’est quoi le monde d’après ?

Il y aura bien-sûr un « après Covid-19 ». Les comportements et les consommations auront sans doute évolué et seront bouleversés à court ou moyen terme. La reconnexion de la famille aura un impact sensible sur nos modes de consommation, le confinement devrait développer l’attachement et un nouveau souffle d’humanité.

On peut imaginer une très forte accélération de quête de sens, les marques devront encore renforcer leur posture citoyenne et leur raison d’être et les entreprises devront réinventer leur relation avec leurs salariés. À un moment historique où l’humanité se redécouvre soudain terriblement vulnérable, nous allons sans doute assister à la naissance d’une nouvelle culture plus humaine et plus respectueuse. Il faudra garder de cette crise l’agilité, la solidarité et l’humanité qu’elle a remises au premier plan, dans les relations que nous entretenons aussi bien avec nos audiences, nos partenaires et nos collaborateurs. La promesse de Webedia reste encore plus vraie, nous continuerons à rassembler des millions de passionnés autour de nos marques médias, de nos talents créateurs, de nos productions, en nous réinventant sans cesse.

À lire aussi

Recevez gratuitement les newsletters de CB News !
Filtrer par