Nicolas Couagnon (Zakka) : "Bizarrement nous sommes tous plus éloignés mais plus proche, chacun, nous, clients, prospects"

Nicolas Couagnon (Zakka)

Le confinement continue. CB News aussi. Rencontre ce matin avec  Nicolas Couagnon, directeur de la création de Zakka, l'agence de Brand Thinking & Design de TBWAGroupe.

1) Comment allez-vous à l'agence ?

Malheureusement je n’y vais pas mais par chance tout le monde va bien et reste chez soi. On s’appelle, on se mail, on sms tous les jours. Pour des créatifs le télétravail ce n’est pas simple , moins fluide, on en va pas se mentir ça prend le double de temps. Donc nous sommes bien occupés.

2) Avez-vous une bonne nouvelle à partager ? De la part d'un de vos clients par exemple ?

Nous avons la chance d’avoir nos clients, petites et grandes marques qui restent actifs car forcément, avant le confinement, nous travaillions sur des projets pour la rentrée voire 2021. Et nous recevons des briefs. On les remercie. Certains appels d’offres ont été mis en stand by, forcément très frustrant mais j’en ai présenté un ce matin en jogging chaussettes pour une grande marque ; pas facile en cam et partage d’écran j’aurais préféré être avec eux en jean baskets. Bizarrement nous sommes tous plus éloignés mais plus proche, chacun, nous, clients, prospects, sommes plus enclin à des confidences perso sur son épicier, ses enfants, sa famille… plus de bienveillance et d’humanité, plus de mercis, pourvu que ça dure.

3) Déboussolées, les marques recommencent à prendre la parole : qu'avez-vous noté de particulièrement créatif ?

Difficile de surfer sur tel évènement. Mais dans notre métier «  branding & design »,  on note quand même dans les objets design, Décathlon dont le masque Snorkeling a trouvé sa raison d’être. Des designers belges qui ont inventé une poignée à ouvrir avec le coude, des designers italiens qui proposent des unités de soins intensifs avec des containers, Un designer chinois qui a pensé un savon liquide qui change de couleur au bout de 30 secondes, histoire d’être sûr de bien se laver les mains, mais aussi un mouchoir qui se transforme en masque par simple pliage ou encore une lampe à rayons ultraviolets qui stérilise votre téléphone portable, vos clés, votre portefeuille… Les marques créatives de mode ou studios d’impression 3D créent et fabriquent des masques tous les jours. Et pour sourire un peu on peut suivre sur Instagram, les objets absurdes et drôles de Jean-Sébastien Blanc du collectif de design 5+5. Je vous le conseille.

 4) Si vous deviez expliquer cette situation à un martien dans quelques années, ce serait ....

Simplement, Je lui montrerais le film de Steven Soderbergh, Contagion et qu’on en discute après. Il me dirait que Marion Cotillard et Gwyneth Paltrow sont belles et talentueuses ; que Matt Damon, Laurence Fishburne et Jude Law aussi et que le réal est bon. Puis il ajouterait que le scénario est quand même facile quand on a déjà vécu tout ça ; Mais je lui répondrais que le film a été pensé 10 ans avant… Il finirait en me disant que notre monde est très créatif… ou extralucide.

À lire aussi

Recevez gratuitement les newsletters de CB News !
Filtrer par