Pierre Denis (Tootak) : « La distance met en avant ce média formidable qu’est la voix »

Pierre Denis (Tootak)

Cinquième de confinement… CB News poursuit ses rencontres, initiées le 17 mars, avec les acteurs de la publicité, du marketing, des marques, des médias et de la tech. Aujourd’hui, Pierre Denis, fondateur de l’application d’écoute Tootak.

1) Comment allez-vous pendant ce confinement ? Et Tootak ?

L’équipe a l’habitude de vivre et travailler à distance. Nous avons toujours accès à notre studio, monteur scénariste, comédiens, nous avions anticipé cette mise à distance sur les moyens d’enregistrement donc nous allons au mieux et personne n’est malade, ce qui est le plus important. Tootak se porte très bien car l’audio parle fort en cette période. L’application tootak, elle, tourne très bien depuis 18 mois donc peu d’enjeu de maintenance complexe.

2) Vous proposez la création gratuite d’un podcast hebdomadaire : pour qui et pourquoi ?

Nous proposons aux dirigeants ou aux salariés de toute entreprise ou association d’enregistrer un message de 90 secondes, à l’aide d’un simple téléphone. Nous nous chargeons ensuite de le monter, le mixer et le diffuser dans un espace réservé. La voix a le pouvoir de concentrer le message, elle possède une vraie force de conviction, une vérité et transmet l’émotion. Devant le besoin accru de garder le lien avec ses équipes à distance, nous avons ouvert gratuitement ce service à tous, et en 90 secondes , croyez-moi, on en dit des choses !

 3) Avez-vous une bonne nouvelle à partager ?

Les gens se parlent, se disent bonjour spontanément, et devant des vigiles à l’entrée des magasins, on voit du respect dans les propos. C’est une très bonne nouvelle et il faut espérer que cela perdure au-delà de la crise.

4) Est-ce selon vous une période plus propice au média audio ?

Très  propice car avec le média audio, ceux qui vous écoutent, au lieu de se focaliser sur le décor, la coiffure ou l’épaisseur de la barbe, se concentrent sur le fond du message. L’audio vous permet de construire votre propre image mentale ! Nous co-construisons en ce moment avec des équipes commerciales, des banques, des formations aux techniques  de vente, à des services, à des produits et enregistrons à distance : au début intriguées, les équipes se projettent dans les scénarios et le podcast learning montre une efficacité réelle. La distance (imposée par l’activité ou la période comme celle que nous vivons) met en avant ce média formidable qu’est la voix !

5) Economiquement, Tootak va-t-il tenir ?

Nous gagnons des clients au-delà de nos espérances, communication de crise, information, formation… C’est le paradoxe de ces périodes hors normes que de faire émerger des nouvelles pratiques. Dès l’annonce du confinement, nous avons coupé toutes les dépenses fixes non indispensables. Nous concentrons tous nos efforts sur la qualité de ce que nous produisons en podcast professionnel et c’est cela qui construit l’avenir, la satisfaction et donc le bouche à oreille favorable des clients.

 6) Dans vingt ans, comment expliquerez-vous cette période inédite ?

Techniquement on saura tout expliquer, d’où venait le Covid-19, comment on l’a combattu… mais on expliquera aussi probablement cette catastrophe en observant les 30 années qui l’ont précédée. Comment et qui nous nourrissait, nous protégeait, nous éduquait et nous soignait ? Ces besoins primaires, nous y avons répondu d’une certaine manière, avec un système construit pendant 30 ans. Avec le recul, on regardera avec intérêt et sens critique, l’avant, le pendant et l’après… Mais aujourd’hui personne ne sait si cela bougera des choses sur le fond ou si chacun retournera à ses affaires comme si de rien n’était…

À lire aussi

Recevez gratuitement les newsletters de CB News !
Filtrer par