Publicis limite la casse au troisième trimestre

Arthur Sadoun

Arthur Sadoun

"Au troisième trimestre, notre croissance organique s’établit à -5,6%, au-dessus des prévisions de dépenses publicitaires qui sont à -10%" précise Arthur Sadoun, président du directoire de Publicis Groupe dans un communiqué dévoilant les résultats, "pour le deuxième trimestre consécutif,cette performance confirme que nous avons des fondamentaux solides pour faire face à cette crise sans précédent".  Le groupe dévoile des "résultats solides aux États-Unis. Après avoir enregistré la meilleure performance du marché au trimestre dernier, notre croissance organique y est de -2,4% ce trimestre, à nouveau au-dessus des prévisions de dépenses publicitaires à -7%, dans une région qui représente désormais 60% de notre activité". Le "modèle" Publicis a permis de nouveaux business "au cours des 18 derniers mois et de ce dernier trimestre en particulier, avec par exemple Kraft-Heinz, TikTok, Reckitt Benckiser et la Française des Jeux". 

Le revenu net en Europe a enregistré une baisse de 9,0% sur une base organique au 3ème trimestre  (-9,7% sur une base reportée), témoignant d’une amélioration séquentielle dans la plupart des pays de la région, les annonceurs ayant repris leurs dépenses publicitaires après la fin des mesures de confinement. Le revenu net au Royaume Uni a enregistré une croissance organique de -10,6%, en amélioration par rapport au trimestre précédent. "L’amélioration est visible pour toutes nos activités, et plus particulièrement pour la création et le media" précise le groupe. En France, la croissance organique est de -13,8%, ou -9,8% en excluant les activités d’affichage dans les transports et le Drugstore, qui ont été particulièrement touchés par la crise. Les activités de Media ont enregistré une légère croissance, tandis que "les activités de créativités ont restées négatives mais se sont améliorées de manière significative par rapport au second trimestre". En Allemagne, la croissance organique est de -8,6%, avec une croissance positive pour les activités créatives,qui bénéficient des gains de nouveaux budgets

Publicis Troisième trimestre 2020

Les tendances relativement solides de l’activité du groupe sur les neuf premiers mois "devraient continuer sur la fin d’année". Cependant, avec la résurgence de la pandémie et la mise en place de nouvelles restrictions, le Groupe reste "prudent sur la performance du quatrième trimestre, qui pourrait être davantage impactée et de ce fait inférieure à celle du troisième trimestre".

À lire aussi

Recevez gratuitement les newsletters de CB News !
Filtrer par