Publicis résiste au 1er trimestre

publicis-groupe

Le revenu net publié du premier trimestre du groupe Publicis affiche une hausse de 17,1% selon un communiqué diffusé lundi 13 avril. La croissance organique de -2,9%, en ligne avec les prévisions pré-pandémie. "Des mesures exceptionnelles pour se préparer à la récession à venir et préserver le bilan avec un plan d’économies de coûts de 500 M€, pour s’adapter à ce nouvel environnement et préparer la sortie de crise". Une réduction proposée du dividende de 50% à 1,15€ par action, versé au mois de septembre, une baisse de la rémunération fixe du président du conseil de surveillance et du président du directoire de 30%, et de 20% pour les membres du directoire. Le groupe indique n'avoir pas "d’indication sur les perspectives compte tenu de l’ampleur, de la complexité et de la durée probable de la crise".

Publicis T1 2020

"Il peut sembler étrange d’annoncer des résultats encourageants alors que nous nous préparons à vivre des mois plus difficiles. Pourtant, notre année a bien commencé,avec une croissance organique en ligne avec nos prévisions,et ce malgré l'impact du Covid-19" commente Arthur Sadoun, président du directoire du groupe. "A fin février, avant la propagation de la pandémie, et malgré une décroissance à deux chiffres en Chine, nous avons enregistré une croissance quasi-stable, principalement tirée par une croissance organique de 5% de nos activités créatives et média aux États-Unis. Il est intéressant de noter qu’à fin février, Epsilon 2.0 est aussi en croissance de 5%". Si le mois de mars a "été sérieusement impacté parla poursuite de l’épidémie en Chine et la détérioration brutale de la situation en Europe en raison des mesures de confinement. Ce fort impact négatif a toutefois été largement compensé par le retour à la croissance de nos activités en Amérique du Nord, dont Publicis Sapient qui est légèrement positif aux Etats-Unis"

À lire aussi

Recevez gratuitement les newsletters de CB News !
Filtrer par