Score DDB crée sa Retail University 

Retail University - Score DDB

Nathalie Cachet et Nicolas Latour

Le commerce est une matière passionnante. A la fois lisible pour tous, car tout le monde consomme, et complexe car il innove à une vitesse folle et qui cristallise toutes les interrogations d'une société. S'arrêter un peu (ou beaucoup) pour comprendre le retail et ses enjeux, c'est l'objectif de la Retail University créée par Score DDB et la Digital University, la structure de formation agréée de l'agence. Nathalie Cachet, présidente de Score DDB et Nicolas Latour, directeur général de la Digital University expliquent les contours de l'ambition de cette nouvelle structure. "Nous voulons passer de la croyance à la connaissance " expliquent-ils, "il existe pléthore d'informations et d'innovations concernant le retail. Et la dernière innovation n'est pas forcément celle à adopter. Nous voulons accompagner les marques, les enseignes et surtout leurs salariés à comprendre ce qui se joue et ". A commencer par les salariés de l'agence qui accompagnent ces clients sur le long terme. "Nos programmes sont tous bâtis sur mesure. Au sens où nous n'avons rien sur "l'étagère"" continue Nicolas Latour "qu'il s'agisse de clients de l'agence ou pas, nous répondons aux besoins très précis d'une entreprise ". C'est le cas par exemple quand une marque enseigne comme Picard qui récemment a revu entièrement sa plateforme de marque. McDonald's fait également partie des promotions de la Digital University parmi tant d'autres qui ne sont pas forcément des clients de l'agence. Trois temps sont identifiés pour acculturer ceux qui portent le fameux changement : Playground (programme sur mesure), Discover (inspirations terrain) et Conscious (jusqu'où va l'innovation ?). Un soin très particulier est porté aux contenus et à leurs véhicules : conférences, podcasts, stories..."Notre métier c'est apporter des connaissances pour bâtir une stratégie" poursuit Nathalie Cachet "il s'agit d'être dans le concret et le "réalisable". Ce qui inclut la hauteur de vue". Du business en pleine conscience en somme. Dans les conférences proposée par la Digital University, on peut entendre le philosophe Charles Pépin évoquer les vertus de l'échec, le chef Yannick Alléno parler de la créativité, Fabrice Bonnifet au sujet de l'entreprise contributive ou encore Aurélie Jean pour décrypter les algorithmes et la modélisation numérique. "Nous travaillons en interne avec des "program designers" pour identifier les personnalités qui peuvent éclairer une thématique donnée. Des focus qui déclenchent "quelque chose" de salutaire quand on est dans une dynamique de changement" continue Nicolas Latour. Des ateliers sont organisés ensuite pour continuer la réflexion et envisager une peut-être une appropriation. Nathalie Cachet évoque clairement son ambition de devenir un "Nelly Rodi" du retail. Un cabinet de tendances avec le sens des réalités en somme.

Retail University - Score DDB

À lire aussi

Filtrer par