Le Sénat veut taxer l'utilisation de l'alcool comme argument de vente

Le Sénat a adopté, mercredi 14 novembre, un amendement au projet de budget de la Sécurité Sociale pour taxer les producteurs de boissons, bonbons ou autres denrées qui utilisent l'alcool comme "outil marketing et publicitaire". L'amendement de Bernard Jomier (apparenté socialiste) cible des produits dont le nom ou le contenant fait référence à une boisson alcoolisée. Il peut s'agir de boissons sans alcool, de bonbons...Des produits souvent à destination des jeunes. Pour Bernard Jomier, la "banalisation" des références à des boissons alcoolisées tend à rendre "anodine" la consommation d'alcool. "Ce sujet est effectivement préoccupant" juge la ministre de la Santé Agnès Buzyn, citée par l'AFP, "la taxation est-elle la solution la plus logique ? Je préférerais une interdiction pure et simple de ce type de produits qui laissent penser que l'alcool est sans danger. Nous y travaillons". Les sénateurs ont adopté également un amendement de Jocelyne Guidez (centriste) visant à étendre la taxe dite "Premix" (sur les boissons mélangeant alcool fort et boisson non alcoolisée) aux "boissons aromatisées à base de vin".

À lire aussi

Recevez gratuitement les newsletters de CB News !
Filtrer par