WPP ne déçoit pas au premier trimestre

wpp

WPP a annoncé mardi un chiffre d'affaires stable à données constantes pour le premier trimestre. Il s'agit des premiers chiffres publiés depuis la démission, mi-avril de Martin Sorrell, suite à des allégations de comportement inapproprié sur l'utilisation de fonds de la société. WPP a fait état, dans un communiqué, d'un chiffre d'affaires en recul de 4% à 3,6 milliards de livres (4,1 milliards d'euros) au cours du premier trimestre, surtout du fait d'un effet de change négatif. Hors effet de change, et à périmètre constant, l'activité de WPP a progressé de 0,8%, faisant un peu mieux que ce prévoyaient les analystes. Le groupe fait face depuis plusieurs trimestres à de nombreux vents contraires, comme la réduction des dépenses publicitaires des grands annonceurs en particulier aux Etats-Unis et la concurrence des géants en ligne. Dans le détail, l'activité a été porteuse au Royaume-Uni, en Asie-Pacifique et en Amérique Latine, mais plus difficile en Amérique du Nord et en Europe. Mark Read et Andrew Scott, les deux directeurs opérationnels depuis le départ de Martin Sorrell "assurent la stabilité et le leadership dont WPP a besoin", a relevé Roberto Quarta, président du conseil d'administration qui a pris des fonctions exécutives par intérim. "Le conseil d'administration et moi-même les soutenons pleinement pour revoir la stratégie, nous faire des recommandations et aller de l'avant pour mettre en place notre vision pour le groupe", a-t-il affirmé. Le Financial Times croyait savoir ce week-end que le fonds d'investissement CVC a approché le groupe concernant un possible rachat de Kantar, qui pourrait être valorisé entre 3 et 3,5 milliards de livres. WPP n'a pas confirmé.

À lire aussi

Recevez gratuitement les newsletters de CB News !
Filtrer par