WPP en négociation avec Bain Capital pour la cession de Kantar

wpp

La volonté était là, les rumeurs allaient bon train, mais rien. Rien de concret depuis des mois sur la volonté du Britannique WPP de se désengager de sa filiale d’études et de marketing Kantar, pépite du groupe avec près de 3 milliards d’euros de chiffre d’affaires. Pourtant, lundi, selon Reuters, WPP annonçait être entré en négociations exclusives avec le fonds d’investissement Bain Capital pour la cession de la majorité du capital de Kantar. Selon WPP, il n’y a pour l’heure « aucune certitude sur l’aboutissement d’une transaction », le groupe ayant toujours indiqué qu’il souhaitait par ailleurs conserver une part non négligeable du capital, « entre 25 et 40% » assurait même le patron de WPP Mark Read aux Échos en juin dernier. Kantar pourrait valoir selon certaines estimations 3,5 milliards €.

WPP se désengage de Chime

WPP a par ailleurs annoncé officiellement qu’il venait de signer un accord pour la cession de sa participation minoritaire dans Chime, société spécialisée dans le marketing sportif. L’opération s’opérant via l’actionnaire majoritaire de Chime, Providence, pour un montant d’un peu plus de 67 millions €.  Une transaction notamment justifiée par la volonté de WPP de se concentrer sur ses activités principales et de se débarrasser d’actifs non stratégiques. Chime, qui dispose d’une quarantaine de bureaux dans le monde compte notamment parmi ses clients HSBC, easyJet, Cadburys ou encore Facebook.

À lire aussi

Recevez gratuitement les newsletters de CB News !
Filtrer par