Alexander Kalchev, directeur de la création de DDB ° Paris : "j'aime avoir peur"

Alexander Kalchev

Le Club des Directeur Artistique, vient de consacrer, pour la deuxième année consécutive, Alexander Kalchev, comme directeur de la création de l'année. Il livre ici quelques ficelles.

Comment vivez-vous ce "doublé” ?

Alexander Kalchev : « Le Club Des AD est vraiment spécial pour moi puisqu’il symbolise l’héritage publicitaire français. C’est un grand honneur, car cette compétition réunit d’excellents travaux réalisés par des créatifs remarquables. Plus personnellement, j’ai toujours voulu créer un environnement dans lequel les créatifs se sentent libres de s’exprimer et de produire le meilleur. En voyant les projets de mes équipes créatives nommées ou récompensées sur cette compétition, je suis fier de la diversité et du caractère unique de chacune de leurs productions ».

Qu'est-ce qu'une telle consécration change dans votre quotidien ?

Alexander Kalchev : « À vrai dire, pas grand-chose. Le travail est, et a toujours été, une priorité. Nous devons donc continuer dans cette dynamique et nous dépasser encore plus ».

Le secret (avouable) de la créa de DDB Paris, c'est quoi ?
 

Alexander Kalchev : « N'hésitez pas à être vous-même. Trop de gens essaient de gagner en essayant d'être quelqu'un d'autre ou en s’armant des codes en vogue. Le meilleur travail que nous avons réalisé et que nous espérons pouvoir continuer à proposer ne ressemble en rien à ce que nous avons pu imaginer auparavant et ne peut naître que lorsque les équipes n’ont pas peur d’essayer de nouvelles choses. Dans mon travail, j’aime avoir peur. Ne pas savoir si une idée est géniale ou catastrophique. C’est le seul moyen de savoir que nous sommes dans la nouveauté ».

                                    Découvrir le palmarès du Club 2019, ici

À lire aussi

Recevez gratuitement les newsletters de CB News !
Filtrer par