« Une Femme, Un Toit » alerte sur les violences intrafamiliales

« Une Femme, Un Toit » - Madame Bovary

L’association « Une Femme, Un Toit », avec le soutien de l’agence Madame Bovary, lance une campagne de sensibilisation et appelle à la mobilisation de tous et de toutes. Après un mois de confinement, les appels au 119 (le numéro d’urgence pour l’enfance en danger), ont bondi de 89 % la semaine passée. Ainsi, entre le 6 et le 12 avril, plus de 2 000 victimes ont été identifiées par les forces de l’ordre. Le Gouvernement a relancé sa campagne la promotion du 3919, dédié à la lutte contre les violences conjugales et au 119, dédié à la protection des mineurs. Mais, depuis le début du confinement, l’association « Une Femme, Un Toit » a été alertée à de nombreuses reprises sur l’explosion des violences intrafamiliales (incestes, agressions sexuelles, attouchements, prostitution, mariages forcés,…) dont sont victimes de plus en plus jeunes filles confinées à leur domicile familial. Or, ce sujet n’est pas encore identifié ... Ni par les médias ni par les pouvoirs publics. L’association appelle tout le monde "à partager et relayer ce message d’alerte". Deux vidéos renvoient à la plateforme d’écoute mise en place par le gouvernement : arretonslesviolences.gouv.fr. L’association appelle également les influenceuses et les plateformes SnapShat, Facebook, Instagram, Tik Tok , … à diffuser massivement et en urgence ces vidéos et invite "les Françaises et les Français à les relayer sur leurs réseaux sociaux car sans qu’elles ou ils le sachent, ils ont malheureusement sans doute parmi leurs proches des victimes de violences intra familiales". L’association «Une Femme, Un Toit » gère le seul centre d’hébergement et de réinsertion sociale en France de jeunes femmes victimes de violences sexistes et sexuelles.
 

À lire aussi

Recevez gratuitement les newsletters de CB News !
Filtrer par