#TruthNeverDies : les enquêtes des journalistes assassinés ne s'arrêtent jamais

Au cours des douze dernières années, plus de 1 000 journalistes ont été tués pour avoir fait leur métier. Depuis 2013, l’assemblée générale des Nations Unies a proclamé le 2 novembre comme "Journée internationale de la fin de l’impunité pour les crimes commis contre des journalistes". Une date choisie en mémoire de Ghislaine Dupont et de Claude Verlon, deux journalistes français assassinés au Mali un 2 novembre, il y a 5 ans. L’Unesco a demandé à DDB Paris d’orchestrer une campagne internationale pour cette journée. "A l’origine de l’idée, un simple postulat. Comme les journalistes sont assassinés pour que leurs enquêtes s’arrêtent avec leur mort, alors, envoyons un message à leurs meurtriers : "Inutile de tuer des journalistes parce que, vous savez quoi ?... La vérité ne meurt jamais", précise l'agence. La campagne invite les médias et les internautes à partager avec leurs réseaux les histoires et les enquêtes de ces journalistes disparus et devenir ainsi les relais des vérités grâce au hashtag #TruthNeverDies.

À lire aussi

Recevez gratuitement les newsletters de CB News !
Filtrer par