CNIL : record de plaintes en 2017

En 2017, selon son rapport annuel publié mardi, la CNIL a reçu un nombre record de plaintes : 8360 contre 7 900 en 2015 ou encore 7 703 en 2016. L’institution relève ainsi une « préoccupation croissante des personnes quant à l’utilisation qui est faite de leurs données ». Dans le détail, 27% des plaintes concernent la diffusion de données personnelles sur Internet (site, blog, réseau social) et « principalement » leur suppression ou leur rectification. La CNIL a en outre reçu 335 demandes de déréférencement suite à un refus de la part des moteurs de recherche. 25% des plaintes concernent par ailleurs le secteur marketing/commerce et principalement la prospection par courriel, téléphone ou courrier. Les autres secteurs concernés par les plaintes sont : les ressources humaines (16%), la banque et le crédit (12%), le secteur santé et social (8%). La CNIL a enfin décelé de nouvelles tendances dans les plaintes reçues : les objets connectés, la réutilisation par des sites internet des données des autoentrepreneurs publiées sur des annuaires professionnels, les dispositifs de lecture automatisé de plaque d’immatriculation en lien avec la dépénalisation du stationnement payant ou encore le manque de formation des personnels communaux chargés de la prise d’empreintes digitales des demandeurs de titres d’identité, le son couplé à la vidéoprotection et l’accès aux messageries professionnelles des salariés absents ou ayant quitté l’entreprise.

À lire aussi

Recevez gratuitement les newsletters de CB News !
Filtrer par