La Commission européenne inflige une amende de 2,42 milliards € à Google

2,42 milliards d’euros. C’est le montant de l’amende qu’inflige Bruxelles à Google pour abus de position dominante. La Commission accuse ainsi le moteur de recherche américain d’avoir abusé de sa position dominante dans la recherche en ligne afin de favoriser son comparateur de prix « Google Shopping ». Dans quasiment tous les pays européens, le moteur de recherches Google détient une part de marché supérieur à 90%. « L’amende a été calculée sur la base de la valeur des recettes que Google réalise grâce à son service de comparaison de prix dans 13 pays européens » où « Google Shopping » est déployé, a précisé la Commission européenne. Dans un cas d’abus de position dominante, l’amende la plus importante jamais prononcée par Bruxelles s’élevait jusqu’alors à 1,06 milliard d’euros, contre le géant américain des puces informatiques Intel. Cette amende remonte à 2009. Dans un communiqué, Google s’est dit « en désaccord » avec l’amende infligée par l’UE et a annoncé qu’il envisageait de faire appel. En plus de cette amende, l’exécutif européen demande à Google de mettre fin à ces pratiques jugées anti-concurrentielles dans les 90 jours, « sans quoi elle sera soumise à des astreintes pouvant atteindre 5% du chiffre d’affaires moyen réalisé quotidiennement au niveau mondial par Alphabet, la société mère de Google ». 

À lire aussi

Recevez gratuitement les newsletters de CB News !
Filtrer par