Cookie-less : le ciblage sémantique, l’alternative viable au ciblage cookie-based

ratecard

CB Expert focus techno en partenariat avec Ratecard.

Suite à son intervention lors du premier webinar Focus de Ratecard, un nouvel évènement online qui donne la parole aux Adtech/MarTech sur les sujets phares de la publicité digitale, Julie Walther, COO & co-founder de Qwarry, explique pourquoi la fin des cookies n’est pas synonyme de déclin pour la performance publicitaire.

La publicité TV se digitalise. Officiellement autorisée depuis août dernier, la publicité TV segmentée représente un nouveau canal plein d’avenir par lequel une partie des annonceurs projettent d’ores et déjà de communiquer. Pour les fournisseurs de technologies, c’est l’occasion de se positionner sur un marché prometteur.

La future disparition des cookies tiers est en passe de complexifier la démarche du ciblage comportemental. De quelle manière les annonceurs peuvent-ils surmonter cet obstacle qui risque de réduire fortement l’efficacité de leurs campagnes ?

Julie Walther : Plus que de surmonter un obstacle, les annonceurs comme les éditeurs doivent réaliser que l’heure n’est plus à la recherche de solutions de contournement. La pire erreur qu’ils pourraient faire est de ne pas embrasser le nouvel écosystème qui se dessine depuis plusieurs années déjà. Celui-ci est devenu hostile à l’utilisation des third-party cookies. Depuis le blocage des cookies tiers par Apple sur son navigateur Safari en 2018, Firefox et plus récemment Google l’ont rejoint dans cette démarche ; la réglementation s’est durcie vis-à-vis de l’utilisation des données personnelles (RGPD, CCPA), tandis que la défiance des utilisateurs se traduit par une montée de l’ad blocking. Ces différents freins révèlent bel et bien qu’il est temps pour l’industrie de s’affranchir des données personnelles et de changer enfin de paradigme.

Lire la suite sur CB Expert.

À lire aussi

Recevez gratuitement les newsletters de CB News !
Filtrer par