Criteo abaisse sa prévision annuelle de croissance

Criteo

Le groupe de publicité en ligne Criteo a revu à la baisse sa prévision annuelle de croissance, après avoir enregistré une chute de 6% de ses recettes au premier trimestre, selon ses résultats publiés mercredi. Le groupe, qui a suspendu ses activités en Russie et pointe du doigt un renchérissement de ses activités en Europe pour les contrats libellés en dollars, a vu également son bénéfice net sur la période reculer de 8% à 21 millions d'euros. Il attend désormais une évolution de ses recettes hors reversements aux partenaires (ex-TAC) entre +8% et +10% sur l'année à taux de change constant, contre +10% à +12% auparavant. Le groupe, coté au Nasdaq à New York, dit continuer d'avancer "à pleine vapeur" dans sa transformation vers la publicité sur les sites de commerce en ligne, une stratégie présentée comme la "prochaine grande évolution dans le monde de la publicité", selon sa directrice générale Megan Clarken, citée dans un communiqué.

Sur les trois premiers mois de l'année, son chiffre d'affaires a chuté de 6% à 511 millions de dollars. Les recettes ex-TAC sont elles en croissance de 2% à 217 millions de dollars, conforme aux prévisions, et le bénéfice opérationnel (Ebitda) dépasse même celles-ci à 63 millions de dollars. Selon la directrice financière du groupe Sarah Glickman, cette performance est "solide" malgré "un ralentissement de l'environnement macro-économique et la suspension de nos activités en Russie". Le groupe a poursuivi durant le trimestre ses rachats d'action afin de maintenir le cours de son titre.

À lire aussi

Filtrer par