Cyril Attias (agencedesmediassociaux) : "Les grands gagnants de cette crise sont les réseaux sociaux"

Cyril Attias
(© Getty Image x Cristal)

Nous confinons, vous confinez, ils confinent... Et CB News poursuit ses rencontres avec les acteurs du monde de la communication. Rendez-vous ce matin avec Cyril Attias, fondateur de l'agencedesmediassociaux.

1) Comment -vous et votre agence- allez-vous ?

Tout le monde va bien à l’agence, ça confine et télétravail-le !  On organise des calls vidéo deux fois par semaine afin de pouvoir échanger entre collaborateurs que ce soit au niveau personnel et professionnel. Ça fait du bien de se voir en vidéo !  J’avais décidé à l’annonce de la fermeture des écoles de mettre les collaborateurs en télétravail dès le 15 mars. Nous avons la chance de faire un métier 100% digital. Pas de chômage partiel, nous avons la chance d’être une structure à taille humaine, avec une trésorerie suffisante pour encaisser ce choc, enfin pour l’instant… mes choix d’autofinancement, d’indépendance et de gestion sécuritaire me donnent raison aujourd’hui. Je vois l’indépendance aujourd’hui comme une force, certains de mes confrères qui appartiennent à des groupes ou sont financés par des levées de fonds permanents sont plus embêtés.

2) Comment les demandes de vos clients et partenaires ont-elles évolué?

Étonnamment, on travaille beaucoup pendant cette période. Nous avons historiquement  2 métiers, le social media (Community Management, Brand Content…) et le marketing d’influence. Nous avons dû modifier l’ensemble des lignes éditoriales de nos clients, développé des formats innovants (cf. les MINI@HOME, pour notre client MINI France, diffusion live sur Facebook, LinkedIn et YouTube d’une émission de 30 mn un jour sur deux). Naturellement, les campagnes d’influence marketing ont été mises en pause ou annulées dont un gros dispositif pour la marque Magnum lors du Festival de Cannes avec plus de 30 pays…

3) Avez-vous - au moins - une bonne nouvelle à nous transmettre?

On gagne encore des appels d’offres (initiés avant confinement) qui sont maintenus, ça permet aux équipes de garder le moral pendant cette période vraiment inédite. Une bonne nouvelle aussi : je vois que les grands gagnants de cette crise sont les réseaux sociaux. Je n’ai jamais vu autant d’Instagram LIVE , pas uniquement des influenceurs, mais également des personnes qui n’étaient, historiquement pas à l’aise avec le format ( artistes, acteurs, animateurs…). Certains d’entre eux comme Arthur, redécouvre les joies de travailler sans pression en adaptant des formats avec comme seul équipement un iPad, (cf. ShowMustGoHome). Une grande créativité naît en ce moment, je pense que c’est que le début d’une nouvelle ère sur les réseaux sociaux. Une ère de « slow content » plus authentique, plus profond et innovant.

4) Comment entrevoyez-vous la suite?

Tout d’abord une période difficile, jusqu’à au moins fin décembre… et 2021 ne sera pas mieux. Économiquement tous les secteurs sont touchés, nous ne pourrons pas rattraper le 2ème trimestre. L’industrie publicitaire va de voir encore se renouveler, s’adapter. Seules les structures les plus agiles et qui s’adaptent en permanence survivront. Malgré tout je pense que cette crise va permettre au marché de se recentrer, les startups vont se concentrer sur des business modèles rentables, beaucoup de startups sont aujourd’hui dans une économie parallèle, qui n’a plus de sens, des modèles économiques et des rentabilités inexistantes, ça fera du bien au secteur, seuls les startups d’intérêts et viables résisteront.  Mais dans le marketing d’influence, les outils en mode « SAAS » financés par des levées de fonds permanentes pour payer les développements (qui ne peuvent résoudre, API Instagram ou autres…) et des rentabilités négatives, vont bientôt disparaitre. Ça permettra de structurer ce marché qui en a grandement besoin et évitera beaucoup de désillusions.  De la part des annonceurs, les investissements dans le digital va augmenter considérablement, les marques vendront sur internet ou disparaitront, le secteur des livraisons va exploser, et le social sera la meilleure façon de communiquer pendant longtemps.

Le ROI sera roi et le social média / marketing d’influence sa reine J

À lire aussi

Recevez gratuitement les newsletters de CB News !
Filtrer par