Facebook veut encore plus d’amis d’amis

Facebook + Messenger

Grand baroud mardi pour Facebook lors de sa 1ère journée du F8, conférence annuelle des développeurs que le réseau social organise. Il y a ainsi présenté de nouvelles fonctionnalités, ambitionnant ainsi de mettre « les groupes » au centre de son appli totalement refondue qui, au passage, se voit délestée de son bandeau bleu situé en haut de page, "une évolution majeure" destinée à "rendre les communautés aussi centrales que les amis", selon Mark Zuckerberg. Une refonte qui fait écho aux dires du fondateur de Facebook qui souhaite la mise en place d’une plateforme plus soucieuse de l'intimité, centrée sur les groupes et les messages privés, ou encore les "stories" afin d’être en phase avec le goût croissant des internautes pour les interactions plus restreintes que le traditionnel "fil d'actualités", mais aussi avec les inquiétudes liées à la gestion des données personnelles. "Je pense que l'avenir est privé", a-t-il martelé, à l’heure où Facebook est souvent jugée laxiste et opaque. "Je sais que beaucoup de gens ne sont pas certains que nous sommes sérieux" quant au virage vers le privé, et "je sais que nous n'avons pas vraiment la meilleure réputation question (protection de la) vie privée en ce moment, c'est le moins que l'on puisse dire", a-t-il lancé en souriant. Mais "je suis résolu à mener cela à bien" et "à entamer un nouveau chapitre pour nos produits", a-t-il assuré.

Ainsi, la fonction "Rencontres" ("Dating") est-elle étendue à 14 nouveaux pays depuis mardi (essentiellement en Asie et en Amérique du Sud), avant d'arriver aux Etats-Unis d'ici la fin de l'année.   Facebook y ajoute aussi une nouvelle fonction appelée "Secret Crush" (béguin secret), qui permet de sélectionner jusqu’à 9 "amis" que l'on aimerait mieux connaître et de le leur faire savoir discrètement. Si, et seulement si, insiste Facebook, elle "vous a aussi mis sur sa liste", les deux personnes en sont averties, à la façon de la célèbre application Tinder. Le réseau social a également dévoilé son envie de rendre les "groupes" plus visibles. Facebook proposera plus de communautés susceptibles d'intéresser ses utilisateurs. Il existe, selon lui, des "dizaines de millions" de groupes et plus de 400 millions de personnes font partie d'un groupe. Facebook a aussi annoncé des fonctionnalités de paiement sécurisé, via Facebook Marketplace, ou encore la mise en place d’un nouvel onglet Évènements afin de découvrir davantage ce qui se passe près de chez soi. L’appli Messenger bénéficie elle aussi d’une nouvelle architecture avec quelques nouveautés : la fonctionnalité Watch Together afin de visionner en temps réel des vidéos avec vos proches, le lancement d’une application dédiée sur desktop afin de pouvoir profiter des fonctionnalités de Messenger sur ordinateur ou encore une mise en contact « plus facile » entre les entreprises et leurs clients en facilitant la prise de rendez-vous et la génération de prospects. Les changements annoncés par Facebook concerneront d'abord la version mobile, puis d'ici quelques mois la version site internet.

WhatsApp, Instagram et la VR/AR aussi…

Côté WhatsApp, Facebook lance un catalogue pour les entreprises qui permettra aux clients d’accéder facilement aux produits et services qu’ils recherchent alors que sur Instagram, place à la possibilité de faire des achats directement depuis les créateurs, mise en place d’un autocollant de don permettant d’organiser des collectes de fonds pour des ONG et des causes directement sur Instagram alors qu’un nouvel appareil photo et un mode « Créer » devront faciliter l’utilisation des outils de création de l’appli. Enfin, en ce qui concerne la réalité virtuelle et la réalité augmentée (AR/VR), Facebook annonce le développement des produits Portal, appareil permettant d’éliminer les inconvénients des appels vidéo, disponible en Europe « dès l’automne » tandis que sa plateforme de réalité augmentée Spark AR sera étendue à Windows et Mac.

À lire aussi

Recevez gratuitement les newsletters de CB News !
Filtrer par