Le Geste s’attaque aux « restrictions excessives » d’Apple

apple

Le Groupement des éditeurs de contenus et de services en ligne (GESTE) a indiqué dans un communiqué qu’il avait déposé plainte mi-novembre contre Apple, devant l’Autorité de la concurrence, afin de « lutter contre les « restrictions excessives » imposées aux éditeurs par la firme américaine. Dans le viseur du GESTE, les politiques tarifaires et la « fixation de prix minimum de paliers tarifaires et obligation d’effectuer les transactions dans l’Appstore » ainsi que les restrictions d’accès aux « données essentielles » à l’activité éditoriale. De même, le GESTE pointe dans sa plainte l’« autopréférence » pour les services d’Apple ainsi que la « dégradation » de la visibilité des applications des éditeurs et la « réduction » du choix du consommateur. Il liste ensuite une procédure de review « opaque, incohérente parfois même contradictoire », l’absence « totale » de tout support en cas d’incident et de suspension et le risque « permanent » de suspension et/ou d’exclusion. Pour le GESTE, « l’impact négatif majeur de ces pratiques sur le secteur de l’édition en ligne français est susceptible de léser grandement les consommateurs » alors que les contenus de la presse en ligne sont d’une « importance capitale dans le débat démocratique ». Les pratiques d’Apple menaceraient par ailleurs « particulièrement l’exception culturelle française », selon le GESTE

À lire aussi

Filtrer par