L’Imprévu repense son modèle économique

Le média en ligne L'imprévu va quitter son modèle payant pour une formule de financement inédite en France, se basant sur la construction d'un lien privilégié avec ses lecteurs, a indiqué jeudi sa direction à l'AFP. Alors que les articles étaient cachés derrière un accès payant, ils seront désormais en consultation libre. Les lecteurs-membres paieront la contribution qu'ils souhaitent, à partir de 3 euros par mois, pour soutenir le média et en échange d'un lien privilégié avec la rédaction et de formations (vérifier une image, communiquer de manière sécurisée, etc.). Ce nouveau modèle de financement des médias, alternatif à l'abonnement traditionnel, et basé sur le "membership" ("l'adhésion"), est soutenu par le Membership Puzzle Project de l'université de New York. Il a déjà été mis en place par des sites américains comme The Intercept, lancé par le journaliste Glenn Greenwald, ou le Honolulu Civil Beat, un site hawaïen couronné de succès. L'imprévu renouvelle aussi son offre éditoriale à cette occasion. Imaginé en 2015 comme un site éclairant l'actualité à partir des évènements passés, il s'appliquera désormais à "mettre en contexte" les faits du jour, en se focalisant notamment sur trois thèmes : l'environnement, le numérique et le travail. Le site, lancé par cinq anciens du site "Owni" vise 11 000 lecteurs-membres d'ici l'été 2020 pour atteindre la rentabilité, alors qu'il ne compte pour l'instant que quelques centaines d'abonnés. Parallèlement à cette nouvelle formule, le site a lancé une levée de fonds pour récolter 300 000 euros. Le tiers de cette somme a déjà été réuni.

À lire aussi

Recevez gratuitement les newsletters de CB News !
Filtrer par