Jeux vidéo : Ubisoft rachète l’allemand Kolibri Games

Jeu vidéo mobile

L'éditeur de jeux vidéo Ubisoft a annoncé lundi l'acquisition de 75% du capital de Kolibri Games, un éditeur allemand de jeux mobiles « Free to Play » (gratuits avec la possibilité d'acheter des éléments dans le jeu), renforçant ainsi sa présence dans ce secteur. Le groupe n'a pas dévoilé le montant de cette opération, mais a indiqué que les accords prévoyaient qu'il puisse « porter progressivement sa participation à 100% au cours des quatre prochaines années », dans un communiqué.

« Basé à Berlin en Allemagne, Kolibri Games a développé et publié Idle Miner Tycoon, un jeu téléchargé par plus de 104 millions de joueurs dans le monde et qui a bénéficié de plus de 160 mises à jour de contenus additionnels depuis son lancement en 2016 », a expliqué Ubisoft. L'équipe compte une centaine de personnes. L'opération a été finalisée le 31 janvier et devrait avoir « un effet relutif », sur les résultats d'Ubisoft, selon la même source. L'effet relutif est une amélioration mécanique du bénéfice par action procuré par une modification de la structure de capital.

Les créateurs de jeux vidéo en ligne – désignés par l'acronyme F2P, signifiant « Free to Play » (jeu d'accès gratuit) – se financent en vendant des accessoires à l'intérieur du jeu lui-même : des armes pour combattre l'ennemi, des vêtements ou des raccourcis pour changer de niveau plus vite. Il s'agit de la quatrième acquisition d'Ubisoft dans le jeu sur mobile après la prise de contrôle de l'Américain Ketchapp en 2016, des Français 1492 Studio en 2018 et Green Panda Games en 2019. Ces acquisitions dans le jeu mobile sont intervenues après la prise de contrôle par Vivendi de Gameloft, studio pour jeux mobiles également fondé par les fondateurs d'Ubisoft, les frères Guillemot.

À lire aussi

Recevez gratuitement les newsletters de CB News !
Filtrer par