Mediapart : entre réussite économique et transition pour la direction

mediapart
(© thierry Wojciak/CB News)

Pour la 11ème année consécutive, Mediapart présentait mardi son bilan 2018. Un « rituel » tout en « transparence », selon son cofondateur Edwy Plenel, détenteur avec François Bonnet, Laurent Mauduit et Marie-Hélène Smiejan de 42,08% du capital du pure player d’information. Pour 2018 ? Une année de « réussite économique », assure ainsi M. Plenel. En effet, Mediapart affichait l’an passé 13,8 millions d’euros de chiffre d’affaires contre près de 13,7 millions en 2017, pour un résultat net en recul sur un an, passant ainsi de 2,19 millions d’euros en 2017 à 1,99 millions en 2018. Une baisse justifiée par « la hausse des impôts réglés et de la participation des salariés », indique Mme Smiejan, qui annonce 87 collaborateurs en 2018 (47 journalistes (+2) et 40 collaborateurs aux services opérationnels (+3)). Côté abonnés, cœur du réacteur et du modèle de Mediapart, le site affiche en 2018 un gain de 10 127 abonnés, soit un total enviable de 150 553. 2018 aura également été marqué par « le début de la transition de la direction » de Mediapart, avec l’installation de « quarantenaires » à des postes clés, estime Edwy Plenel. « Au quotidien, Mediapart est dirigé par d’autres que nous, les fondateurs », assure-t-il. Mais le basculement vers une nouvelle génération véritablement aux manettes capitalistiques, reste tout de même suspendu au bon vouloir l’administration fiscale pour la mise en place d’un fonds de dotation qui permettrait « la sanctuarisation du capital », relève le cofondateur qui n’entend pas pour l’heure, donc, quitter le navire Mediapart. « Mais nous espérons avancer sur le sujet en 2019 », avance-t-il en souriant.

À lire aussi

Recevez gratuitement les newsletters de CB News !
Filtrer par