Meta travaille à l’arrivée de fonctionnalités et de services payants

facebook
(© Glen Carrie, unsplash)

Payer pour avoir accès à des services et des fonctionnalités sur Facebook, WhatsApp et Instagram ? Ce qui ressemblait à une idée lointaine, voire une gageure, semble aujourd’hui entrer dans une approche concrète de la part de leur propriétaire, Meta.

En effet, selon le site The Verge, relayant les informations d’un memo interne du géant mondial, une division dédiée et baptisée « New Monetization Experiences » a été mise en place afin de réfléchir à des évolutions en la matière. Une façon pour Meta de repartir à la pêche de nouveaux revenus, marqué par des résultats financiers en demi-teinte. Ainsi, fin juillet, Meta publiait-il un CA trimestriel en recul pour la première fois de son histoire, et un bénéfice net en chute de 36% sur un an, à 6,7 milliards de dollars. Depuis début février, le prix de l’action Meta a été divisé par deux : plus de 400 milliards de dollars de capitalisation boursière sont partis en fumée. D'après l'agence de presse Bloomberg, même, Meta chercherait à obtenir entre 8 et 10 milliards de dollars d’emprunt « pour des objectifs généraux, qui peuvent inclure (...) des dépenses en capital, des rachats d'actions, des acquisitions ou des investissements », avait précisé le groupe de Mark Zuckerberg cet été. Alors, place au payant ? Du côté de Meta, on reste pour l’heure plutôt discret sur le sujet.

À lire aussi

Filtrer par