Mobile ads: quelles tendances pour une meilleure expérience utilisateur ?

Logo CB Expert focus techno

CB Expert focus techno en partenariat avec Ratecard : suite au Mobile World Congress, quelles perspectives pour les acteurs de la publicité digitale ?

Le Mobile World Congress, le plus grand salon de l’industrie de la téléphonie mobile au monde, s’est achevé il y a quelques jours. A l’heure du bilan, que devons-nous retenir de cette édition 2019 ? Entre innovation device en tout genre (téléphone pliable, écran toujours plus grand, appareil photo toujours plus performant et gadget tel que l’intégration d’un pico-projecteur), développements réseaux et usages domotiques … l’expérience utilisateur semble être au cœur de toutes les préoccupations. Mais qu’en est-il des perspectives pour les acteurs de la publicité digitale ? Pour y voir plus clair, nous avons interrogé plusieurs experts du secteur, qui nous livrent leurs avis sur les tendances à venir et leur impact sur le secteur à plus ou moins court terme.

Repenser l’expérience utilisateur

« Le début d’année 2019 est déjà marqué par le retour de la créativité publicitaire sur mobile, constate Mathieu Rostamkolaei – CEO de Mozoo. Les contraintes légales liées à l’utilisation des données utilisateurs, couplées au rejet croissant de ces mêmes utilisateurs pour la « malpub » sur mobile, poussent de nombreuses marques à revoir leurs prévisions d’investissements publicitaires pour l’année : ciblage plus respectueux, contenu plus engageant, formats plus ergonomiques. Et si les intérêts des clients (les utilisateurs) étaient enfin pris en compte par les annonceurs ?»

C’est là un des enjeux majeurs qui semble animer l’ensemble de l’écosystème de la publicité mobile : comment proposer aux mobinautes des expériences utilisateurs innovantes, dans le respect de la législation et sans être intrusif ? Dans cette optique le mobile – longtemps considéré comme une simple extension du desktop – tend aujourd’hui à gagner sa place légitime de média à part entière avec des contenus, des formats et des stratégies qui lui sont propres.

« Que ce soit en usage ou en investissements publicitaires, le mobile est maintenant majoritaire. Les stratégies digitales doivent donc mettre le mobile au centre et non plus en périphérie des dispositifs des marques, nous explique Fabien Livet – CEO et Cofondateur d’Elium. D’un point de vue technologique, les environnements mobiles (les smartphones mais aussi les tablettes) ont des spécificités auxquelles l’ensemble du marché a dû s’adapter (HTML5, players video natifs, device ID, géolocalisation…). On peut considérer que ces environnements sont maintenant techniquement opérationnels, mais la spécificité des usages (petite taille et orientation des écrans, positions géographiques dynamiques, consommation de contenus plus courts) impose aux marques d’adapter leurs messages et leurs formats publicitaires. Un pré-roll non-skippable de 30 secondes au format 16/9 envisageable en desktop, n’a à priori pas sa place sur un smartphone. »

Lire la suite

À lire aussi

Recevez gratuitement les newsletters de CB News !
Filtrer par