Naissance de Betty.news, la plateforme de gamification de l’information

Betty.news

Guillaume Dubois (ex-BFM TV et L’Express) et Marco Tinelli (ex- PDG de FullSix), président de RedPill, lancent une plateforme pour parier sur l'info.

Gagner ou perdre de l'argent sur l'actualité. C'est du "sport" et c'est autorisé en ligne en France depuis 2010. Ce type de pari, c'est 2,2 millions de joueurs pour un total de mises estimé à 3,9 milliards d'euros*. Pour prolonger le phénomène, en l'élargissant à d'autres sujets, Guillaume Dubois, co-fondateur et directeur général de BFMTV aux côtés d'Alain Weill, puis président de L'Express, et Marco Tinelli, fondateur-PDG du groupe FullSix pendant 20 ans et qui actuellement dirige le start-up studio RedPill, viennent de lancer Betty.news. Un site de paris gratuits sur l’actualité (politique, sport, divertissement, gaming, international...) qui permet, chaque semaine, aux joueurs "les plus visionnaires" d’empocher 1 000 euros. "Le divorce annoncé entre les Français et les médias est en marche, essentiellement dû à un manque d’intérêt croissant. Avec Betty.news nous avons souhaité réenchanter cette relation en proposant d’aborder l’information autrement, par le jeu et l’engagement. Betty.news propose ainsi à chacun de s'informer, parier et gagner sur les évènements à venir. Chaque semaine, le meilleur Augure gagne de l’argent tout en s’informant" explique Guillaume Dubois, co-fondateur et CEO de Betty.news. De son côté, Marco Tinelli, président de RedPill se réjouit de cette nouvelle aventure et se dit "très fiers de pouvoir penser cette nouvelle aventure avec Guillaume. RedPill est un start-up studio qui pense, lance et facilite le succès de startups dans les medias, le retail et la fintech. Notre attention a été retenue par le projet particulièrement innovant de Betty.news. Nous sommes en effet convaincus que le monde de l’information et des médias peut retrouver du souffle et un rôle face aux plateformes en intégrant le contenu et l’engagement dans de nouveaux modèles réellement participatifs pour tous. Les contenus passifs enrichissent les plateformes, les contenus participatifs enrichissent le public".

Comment ça marche ?

Après s'être inscrit sur le site pour être crédité d’une cagnotte de départ de 200 Bcoins (la monnaie de Betty), le ou la joueuse parie sur des thématiques d’actualité proposées sous la forme d’une question, en répondant par "oui" ou "non". Les paris sont mutuels, ce qui signifie que les cotes évoluent tant qu’il y a des nouveaux joueurs avant l’échéance de l’événement. Chaque question est accompagnée d’un court texte de présentation, souvent d’une vidéo, avec des liens vers une sélection d’articles de presse sur le sujet concerné. Si le joueur gagne son pari (Almodovar aura la palme d'or cette année), sa cagnotte est créditée du montant de son gain (mise x cote). Tous les mardis, un classement hebdomadaire établit la liste des 20 meilleurs joueurs de la semaine précédente qui se partagent un total de 1 000 euros. Si la cagnotte se vide, il existe plusieurs moyens de la remplir : gagner des paris, parrainer des amis ou encore choisir de regarder des vidéos publicitaires.

* Rapport d'activité de l'Autorité de régulation des jeux en ligne (Arjel) 2018.

À lire aussi

Recevez gratuitement les newsletters de CB News !
Filtrer par