Rakuten reporte le lancement de la 5G au Japon

5G

Le groupe japonais de commerce et de services en ligne Rakuten, qui a lancé officiellement son réseau mobile début avril, a annoncé vendredi reporter de trois mois le lancement de la 5G dans l’archipel du fait de la pandémie en cours. « Le lancement des services mobiles, prévus initialement pour juin, va être reporté d'environ trois mois du fait des conséquences de la pandémie de Covid-19 sur la chaîne d'approvisionnement du groupe », a expliqué Rakuten dans un communiqué.

Selon le cabinet d'analyse Omdia, spécialisé dans les télécoms et nouvelles technologies, Rakuten se fournit auprès du géant japonais de l'informatique et des télécoms NEC pour ses équipements 5G, et non auprès d'un des trois principaux équipementiers, le suédois Ericsson, le chinois Huawei ou le finlandais Nokia. « Nous allons travailler pour minimiser le plus possible l'impact de la pandémie et avons hâte de lancer nos services 5G dans un futur proche", a déclaré Tareq Amin, vice-président exécutif de Rakuten Mobile, cité dans le communiqué.

Jusqu'ici opérateur mobile proposant ses services via un réseau tiers, Rakuten Mobile est devenu en début d'année le quatrième opérateur réseau du Japon et a lancé début avril ses premières offres 4G dans le pays, en pariant sur des prix agressifs pour se constituer sa base de clients. L'opérateur, qui assure avoir déployé un réseau intégrant déjà un certain niveau de virtualisation, une des caractéristiques de la 5G, devait lancer son offre 5G avec près de trois mois de retard sur ses concurrents, NTT Docomo, SoftBank et KDDI, qui proposent leurs propres offres 5G depuis fin mars.

Le Japon avait jusqu'ici prévu d'avoir une 5G largement lancée pour les Jeux olympiques de Tokyo, qui devaient se tenir du 24 juillet au 7 août avant d'être reportés, d'un an, à cause de la pandémie. Si les déploiements 5G en cours dans différents pays n'ont pour l'heure pas été affectés par le coronavirus, selon les opérateurs et les fournisseurs d'équipements, la pandémie a en revanche perturbé certains lancements, à l'image de la France où la procédure d'attribution des fréquences nécessaires a dû être suspendue à cause du confinement.

À lire aussi

Recevez gratuitement les newsletters de CB News !
Filtrer par