Retail : les tendances publicitaires à surveiller (de près)

CB Expert focus techno en partenariat avec Ratecard : les tendances de la pub retail décryptées par 4 experts de la publicité digitale, quelques jours après les salons CES et NRF 2019

 CES et NRF 2019. Les deux plus grands rendez-vous internationaux ont réuni, en ce mois de janvier, l’ensemble des experts du digital et acteurs de l’innovation pour lancer depuis les Etats-Unis les tendances et les grands débats qui animeront notre industrie dans les mois à venir. Ceux d’entre nous qui ont eu la chance de passer quelques jours outre-Atlantique n’ont pas été déçus : entre magasins intelligents, miroirs connectés, robots et drones livreurs ou encore kiosques mobiles … les innovations à suivre sont nombreuses et risquent de révolutionner quelque peu notre expérience d’acheteur dans les mois à venir.

Côté publicité digitale, nous n’avons pas été en reste puisqu’aussi bien data, omnicanalité, intelligence artificielle, digital-to-store et la question tant convoitée des transactions vocales ont animés les échanges. Mais comment faire le tri dans cette abondance d’innovation ? Quelles sont les tendances majeures pour l’industrie du retail ? Pour y voir plus clair, nous avons interrogé quelques experts.

«On parle beaucoup, et à juste titre, du commerce vocal. Mais les effets de cette révolution se feront ressentir un peu plus tard, nous alerte Nicolas Cassar – Chief Marketing and Communication Manager de CapitalData. 2019 sera l’année de la personnalisation et de l’omnicanalité dans le retail. La course est lancée pour proposer des offres réellement adaptées à chaque client, grâce à l’intelligence artificielle et à une expérience unifiée sur tous les canaux. Chez CapitalData, nous avons la chance d’accompagner des enseignes dans cette passionnante transformation. Les choses sont complexes mais avancent vite et les annonces pourraient bien se multiplier dans les prochains mois. À suivre…»

 Une personnalisation qui ne pourra se faire sans la collecte et l’analyse systématique des données issues de la relation client. Un procédé qui peut pourtant s’avérer relativement compliqué tant les points de contacts entre la marque et ses consommateurs sont nombreux, surtout pour les acteurs du retail qui doivent être capables de réconcilier leurs données on- et off-line. A ces données propriétaires s’ajoute également un grand nombre d’informations contextuelles et partagées par des tiers, qui viendront maximiser la performance des dispositifs mis en place.

Lire la suite

À lire aussi

Recevez gratuitement les newsletters de CB News !
Filtrer par