Ubisoft : la famille Guillemot fait de la résistance

La famille Guillemot est montée à 12,84% du capital de l'éditeur de jeux vidéo Ubisoft et possède désormais 18,91% des droits de vote, a indiqué lundi l'Autorité des marchés financiers, une opération destinée à contrer l'offensive de Vivendi. Comme annoncé le 5 septembre, la famille Guillemot a acquis 4 millions d'actions, soit environ 3,5% du capital, avec l'aide d'une banque dont le nom n'a pas été dévoilé. Elle cherche à sécuriser le plus possible de droits de vote d'ici la prochaine assemblée générale d'Ubisoft, prévue le 29 septembre, pour couper court à toute OPA de Vivendi. Cette dernière, sous la houlette de Vincent Bolloré, s'est en effet lancée depuis plusieurs mois dans une offensive visant les éditeurs de jeux vidéo Ubisoft et Gameloft, tous deux fondés par les cinq frères Guillemot. Dans le cadre de cette double bataille, Vivendi a pour l'instant réussi à prendre le contrôle de Gameloft, forçant Michel Guillemot à quitter l'entreprise. Le groupe de médias est parallèlement monté à environ 23% du capital d'Ubisoft et environ 21% des droits de vote. Parmi les autres grands actionnaires d'Ubisoft figure le fonds Fidelity qui possède pour sa part environ 10% du capital et autour de 9% des droits de vote.

À lire aussi

Recevez gratuitement les newsletters de CB News !
Filtrer par