Valérie Chavanne (IAB) sur #Media : Bruxelles risque de renvoyer la pub online 15 ans en arrière

Valérie Chavanne, vice-présidente de l'Interactive Advertising Bureau (IAB) France, était l'invitée de  #Media l'émission du JDN et de CB News. Elle est revenue  sur le récent projet de régulation de la vie privée de la Commission européenne. Un texte qui veut imposer qu'un utilisateur dise avant toute installation d'un navigateur ou d'un logiciel s'il accepte ou refuse des cookies publicitaires. Un choix qui fait évidemment beaucoup parler au sein du monde de la publicité online. On passe d'un consentement implicite récolté via un pop-up, "un vrai compromis entre les objectifs du régulateur et les besoins de l'industrie", à un opt-in beaucoup plus contraignant.  Selon la vice présidente de l'IAB, si ce règlement est adopté, il enlèvera au marché publicitaire sa capacité à faire des publicités ciblée. "La publicité ne va pas disparaître, rappelle-t-elle. Au contraire, des publicités non adaptées vont proliférer." Autre danger qui guette les éditeurs : "l’impossibilité de proposer du contenu personnalisé grâce aux cookies". Selon Valérie Chavanne, ce projet de règlement, s'il était adopté en l'état, renverrais la publicité 15 ans en arrière et ne serait pas sans poser de problème à l'ensemble de l'industrie. Pour autant, l'IAB ainsi que les autres organes représentatifs de l'écosystème digital entendent bien faire entendre leur voix.

Une  interview à retrouver ICI.

À lire aussi

Recevez gratuitement les newsletters de CB News !
Filtrer par