Beau temps à venir

Photo édito

Tout va bien. Mais si! Allez, je vous vois venir, vous vous dites : il a bouclé son numéro Spécial Luxe, il nous écrit des Seychelles en baillant de bonheur sous les palmiers. Eh bien non, pas du tout. D’ailleurs, j’y serais allé comment aux Seychelles ? En train ? Je suis dans mon bureau et de ma fenêtre je ne vois que du gris. Mais si l’on fait abstraction des tracas, certes nombreux, qui nous affectent en cette fin d’année, franchement, il y a du positif dans l'actu de la semaine. Prenez YouTube qui a décidé, je cite, "de lutter contre le harcèlement en décidant d’interdire les menaces explicites, mais aussi les menaces voilées ou implicites", c’est formidable de sagesse. Et Jack Dorsey, le fondateur de Twitter, qui, je cite encore, "veut lutter contre la désinformation en changeant les règles du jeu et les algorithmes des réseaux sociaux pour encourager des conversations plus équilibrées, moins énervées". Ce n’est pas émouvant cette lucidité retrouvée ? Oh, je sais bien que derrière ces prises de positions courageuses, se cache en réalité la peur du gendarme. Ces grands patrons savent bien que le Conseil supérieur de l’audiovisuel, oui notre CSA national, vient de se doter d’une task force contre les fake news. Les faussaires et autres manipulateurs n’ont qu’à bien se tenir. S’ils persistent dans leurs agissements coupables, les autorités sauront aller les chercher. Dès que la circulation sera rétablie.

À lire aussi

Recevez gratuitement les newsletters de CB News !
Filtrer par