Bulletin de notes

Photo édito

Nous y voilà ! L’heure du bilan de fin de saison. Et quelle saison mes amis ! On en a pris plein la tronche ! Pourtant, je ne vous surprendrai pas en vous disant qu’il faut voir le bon côté des choses. Que ce semestre a été celui d’un apprentissage exceptionnel. On a appris des quantités de choses sur nous-mêmes, sur la France et sur le monde. On a tous fait des progrès formidables en infectiologie alors qu’on savait à peine que cela existait en janvier. On a appris que la France était un pays ordonné et responsable, capable moins d’un an après les gilets jaunes de s’enfermer sagement pour ralentir une épidémie. On a appris à applaudir au balcon,  à courir dans son salon, à se passer de football, à oublier les JO, à se laver les mains en toute occasion, à se saluer du coude, à éternuer dedans, le coude.  On a appris à prononcer hydroxychloroquine du premier coup ou presque. On a vu la terre se reposer, les démagogues se ridiculiser, des dictateurs se cacher. On a surtout confirmé que l’homme savait s’adapter et que le monde n’allait pas s’effondrer. Mais comme mes professeurs l’écrivaient avec un régularité sans faille sur mon bulletin de fin d’année: en progrès, mais peut mieux faire.

À lire aussi

Recevez gratuitement les newsletters de CB News !
Filtrer par