Deux mondes

Ce sourire retenu de Mark Zuckerberg. Si vous n'avez pas encore vu cette séquence, retrouvez-là sur les réseaux sociaux. Le patron de Facebook vient de se faire interroger par un sénateur chenu sur le modèle économique de l'entreprise. Visiblement, l'élu ne comprend pas comment Facebook peut garantir la gratuité de ses services pour l'avenir. "We run ad, senator", répond l'ex gamin contenu dans un costard qui ne lui sied pas vraiment. Un échange qui résume l'incompréhension entre les deux mondes. C'est compliqué de changer, c'est douloureux et pas toujours facile à comprendre.  Même aux Etats Unis, ce pays qui nous envoie et nous impose tout ce qui change ou presque, tout le monde n'a visiblement pas compris. Cette semaine, j'ai rencontré un autre américain, nettement moins connu, mais pas moins sympathique. Il s’appelle Gary Shapiro et il dirige la Consumer Technology Association, ou CTA, qui organise le CES de Las Vegas. Mais si, vous savez, c'est la semaine de  janvier où vous avez l'impression qu'il n'y a plus personne à Paris et où tout le monde se localise à Vegas sur Facebook. D’ailleurs, Gary nous aime beaucoup nous les Français et particulièrement Emmanuel Macron qui était venu faire le show à lui tout seul. Il en a fait un autre, de show, cette semaine notre président. Ce n'était pas Vegas, mais c'était quand même du grand spectacle. C'est parfois nécessaire pour faire passer le changement.

À lire aussi

Recevez gratuitement les newsletters de CB News !
Filtrer par