Éloignons-nous

Photo édito

Donc il faut démanteler Facebook. Ce n’est pas moi qui le dis, c’est l’un des fondateurs du réseau. Pas Mark Z, non, un autre, Chris Hugues. D’ailleurs Mark n’est pas vraiment d’accord avec l’idée de son ex-pote. On peut le comprendre. Tout comme son peu d’enthousiasme à diminuer son pouvoir sur sa création, comme l’ont demandé des actionnaires lors de la dernière AG. Et après tout, on peut le laisser tranquille, ce pauvre (OK, c’est une expression pas très heureuse) Mark. Parce que Facebook intéresse de moins en moins les gens, qui passent de moins en moins de temps dessus. Je l’ai lu sur Facebook sur des liens postés par les mêmes qui se plaignent de ne plus recevoir de nouvelles de tous leurs amis. C’est peut-être l’occasion de leur dire, ainsi qu’à Chris H, que nous, utilisateurs, détenons une arme de destruction massive qui s’appelle désabonnement. Et que jusqu’à présent, personne ne s’en est servi. Massivement. Nous savons tous, que le jour où nous seront tous partis de Facebook, ce sera pour aller se faire des amis sur un autre réseau. Un peu comme ce périphérique qu’un candidat à la mairie de Paris veut détruire. Sympa pour les riverains. De l’A86, à dix bornes du futur jardin de la Porte Maillot, qui récupéreront tout le trafic. Ils pourront toujours se plaindre sur Facebook.

À lire aussi

Recevez gratuitement les newsletters de CB News !
Filtrer par