Faut pas chauffer les sages

"L'homme du CSA, parfois rude, reste toujours courtois, mais la vérité m'oblige à te le dire : ton Cyril  commence à me les briser menu!". C'est pas du Audiard mais ça pourrait.  Le calme Oliver Schrameck et ses sages ont fini par péter les plombs au point de jouer les Tontons flingueurs avec C8. Et ils n'ont pas fait dans la dentelle. A la sulfateuse, ils ont réglé le problème. Plus de pub pendant trois semaines, avant pendant et après TPMP. Non mais, faut pas les chauffer dans la tour Mirabeau. Sinon ils réagissent au quart de tour.  En moins de 6 mois,  paf, une claque. Non mais. Du coup, ça doit commencer à gamberger dans les autres chaînes. Fini la rigolade, les incartades qui se terminaient par une mise en demeure, voire un rappel ferme à la réglementation qui faisait presque aussi peur qu'un froncement de sourcils. Maintenant, les petits malins, on va les retrouver, éparpillés par petits bouts, façon puzzle. Ça ne va pas traîner. Enfin si quand même un peu. Quai André Citroën, il faut quand même six bons mois pour que la moutarde monte au nez. Ça ferait presque peur…

À lire aussi

Recevez gratuitement les newsletters de CB News !
Filtrer par