Ma solution

Elle s’appelle Roxane. Vous la connaissez ? Pourtant, elle fait la Une d’un magazine qui vient de sortir qui s’appelle "L’Atelier de Roxane". Elle est aussi sur la quatrième de couverture. Et puis dans l’édito, les pages mode, cuisine, beauté. Partout. D’ailleurs c’est annoncé sur la couverture :" Mes recettes, mon album de famille, mes amours…" On ne peut pas dire que c’est survendu. L’Atelier de Roxane est à la hauteur de la promesse de ce hors-série de Closer. La jeune et jolie blonde tatouée omniprésente n’est autre qu’une youtubeuse des plus populaires dont la chaîne, pleine de recettes de cupcakes, est suivie par 1,6 million d’abonnés. On comprend le raisonnement du groupe Mondadori. Lequel a déjà lancé il y a quelques mois Dr Good, dont Michel Cymes, qui fait la Une de tous les numéros, apparaît aujourd’hui comme une montagne de modestie comparé à sa désormais consœur Roxane. N’empêche, il y a une tendance, un filon, un espoir même pour la presse en péril. Et s’il était là, le moyen de repeupler les kiosques, de raviver Presstalis, de battre à plate couture ces vils Gafa sur le propre terrain ? Je ne vous cache pas que je réfléchis moi-même personnellement à un projet dont je ne peux rien dire pour le moment mais qui devrait faire du bruit autour de moi. Et vous ?

À lire aussi

Recevez gratuitement les newsletters de CB News !
Filtrer par