Monde parallèle

Photo édito

Je suppose que c'est pareil chez vous. Je continue à recevoir des pubs épatantes. On me propose la nouvelle collection de chaussures Schmurtz – sublime — ou d’essayer une Gloups Supersport pour que je puisse m’imprégner de sa puissance et vérifier sa tenue de route sans égal. Vous imaginez bien que je ne demande que ça moi, d’essayer des engins ou de renouveler ma garde-robe. Et puis il y a les optimistes forcenés comme ce distributeur de jouet qui m’a envoyé un communiqué sur sa gamme d’été, ce moment où les enfants sortent dans le jardin, vont à la plage ou au parc… De deux choses l’une, soit les complotistes et autres agités du bocal ont raison et il y a un monde parallèle qui fuit dans le nôtre. Mais je vais être tout à fait sincère, je n’y crois pas. Autre hypothèse, nettement plus plausible, certains ont oublié d’appuyer sur le bouton "Cancel" des envois programmatiques. Eh oui, parce que pendant que nous sommes enfermés les petits algorithmes continuent à travailler sans se soucier du virus. Et c’est comme ça que nos fils d’infos sont parsemés d’annonces surréalistes. Et au fond, ce n’est pas très grave et ça égaye un peu notre monde morbide. Pourvu que les vrais annonceurs et leurs n’oublient pas d’appuyer sur le bouton "Reset" quand nous sortirons de chez nous. Je ne sais pas pour quand c’est prévu, mais je suis certain qu’on en aura besoin.

À lire aussi

Recevez gratuitement les newsletters de CB News !
Filtrer par