Plaisirs simples

Photo édito

L’autre jour, au cours d’un de ces pince-fesses de rentrée qui font le charme de notre beau métier (on y croit là ?), une jeune femme m’a annoncé avec un air triomphant : "Tu sais qu’on a levé 227 millions ?" Non ai-je répondu tout en la félicitant pour cette bonne nouvelle. Je ne suis pas sûr d’avoir compris à quoi allait servir cet argent et d’ailleurs ne suis pas sûr d’avoir compris quelle était l’activité exacte de l’entreprise ayant réussi ce coup fameux. Mais peu importe. Le monde est ainsi fait que certains peuvent "lever" des millions pour croître et embaucher sur la promesse de lendemains meilleurs ce qui est évidemment une excellente nouvelle pour notre économie. Et il y en a besoin de bonnes nouvelles. Parce qu’entre non-sens britannique, la déprime allemande et l’ineptie américaine, il y a de quoi s’interroger sur la santé mentale de la planète. Heureusement, dans ce monde de fous, il y a en a qui gardent la tête froide. Comme les dirigeants de Google qui viennent de faire un chèque d’un milliard d’euros pour solde de tout compte avec le fisc français. Je suis sûr qu’à Moutain View, sous le chaud soleil de Californie, quelques responsables doivent éprouver ce sentiment réconfortant de s’être mis en règle avec la loi. La bonne conscience pour moins d’un pour cent du chiffre d’affaires. Il y a des plaisirs qu’on aurait tort de se refuser. Non ?

À lire aussi

Recevez gratuitement les newsletters de CB News !
Filtrer par