Secrets impudiques

Photo édito

Ce n’est pas une fake news. J’ai vérifié. La CIA a ouvert un compte sur Instagram. Mais si. Il faut quand même se rendre compte de la portée de l’info. Les gens dont le boulot est de se cacher ouvrent un compte sur un réseau dont la seule raison d’être est de permettre à tous de paraître. Bon, dans un pays dont le président se sert de Twitter comme canal diplomatique, ce n’est pas une surprise absolue mais avouez qu’il y a quand même une contradiction abyssale entre le secret de l’agence et l’étalage impudique du réseau. Alors, oui, le premier post de la CIA laisse supposer que les agents du FSB, la maison russe, ou de notre DGSE à nous, ne risquent pas d’apprendre grand-chose avec cette première mise en scène qui montre un bureau mal rangé. Néanmoins tout ce que l’on aperçoit est lourdement signifiant, de la perruque à la photo d’un type patibulaire (mais presque) sans oublier le carton marqué « top secret pulp ». Une mise en scène naïve destinée à séduire des agents millennials, plus prompt à influencer qu’à renseigner. La preuve s’il en fallait encore une, que notre monde n’est plus seulement dominé par les puissances politiques. Pas sûr qu’il faille s’en réjouir.

À lire aussi

Recevez gratuitement les newsletters de CB News !
Filtrer par