Sens unique

Photo édito

Il est temps de prendre un peu de recul. Il y a quelques semaines, je vous faisais part d’une certaine déception par rapport aux attentes qui étaient nées de notre confinement. La paix universelle ainsi que le respect des autres et de la planète sont finalement reportés à date ultérieure, peut-être lorsque le virus sera définitivement vaincu. On verra. En attendant ce moment grandiose, force est de constater que, contrairement à ce que prétendaient certains esprits chagrins (dont je fis partie, je le reconnais), des choses ont changé. Subtilement. Prenez ainsi le film réalisé par Publicis pour son festival de Cannes interne. Mais si vous l’avez vu puisque vous lisez La Matinale avec assiduité avant de parcourir votre fil d’actu sur les réseaux sociaux. On y voit Arthur Sadoun et Maurice Levy descendre à Cannes par leurs propres moyens pour rejoindre le Palais des Festivals. Vous n’avez rien remarqué ? Mais oui! Ils prennent un Ouigo ! Un TGV populaire avec des sièges en cuir synthétique rose fuchsia et bleu canard, pas de service à bord ni de poubelle (quelqu’un pourra un jour m’expliquer pourquoi). Deux patrons du CAC 40 qui mangent leur sandwich en Ouigo, c’est ça le monde d’après. La mixité sociale, la simplicité populaire pour tous, le brassage… À sens unique ? Les smicards Business Class ? Ce sera même temps que la paix universelle et tout ça.

À lire aussi

Recevez gratuitement les newsletters de CB News !
Filtrer par